Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

En Alabama, l’enseigne familiale Rouses Market va livrer les courses par drone

Aux Etats-Unis, la chaîne de supermarchés Rouses Market va proposer à l’automne la livraison de courses par drone. Pour cela, elle s’est alliée à Deuce Drone, une société américaine spécialisée dans ce type de dispositif.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

En Alabama, l’enseigne familiale Rouses Market va livrer les courses par drone
En Alabama, l’enseigne familiale Rouses Market va livrer les courses par drone © Deuce Drone

Rouses Market a annoncé le 9 juillet tester un programme de livraison de produits d’épicerie par drones. Lancée cet automne dans la ville de Mobile, en Alabama, cette expérimentation s’appuiera sur la technologie développée par Deuce Drone, une société américaine spécialisée dans la livraison de colis par drone. Les partenaires ne précisent pas le poids et la capacité des colis qui seront éligibles à ce dispositif.

"La livraison par drone offre le dispositif de livraison à domicile le plus rapide et le plus sûr, explique Donny Rouse, qui dirige cette enseigne familiale, dans un communiqué. Nous devrions être en mesure de livrer les courses des clients en 30 minutes et même moins. Et il est plus rentable, ce qui signifie que nous pouvons faire économiser du temps et de l'argent aux clients".

Pour le fondateur de Deuce Drone, Rhett Ross, ce programme pilote est "l’occasion idéale de tester cette solution de livraison du dernier kilomètre". Rouses Market, qui compte 64 points de vente répartis en Louisiane, Mississippi et Alabama, pourrait en cas de succès déployer le service sur son parc.

Robots ou drones, pleins feux sur les solutions automatisées
Deuce Drone, qui explique compter dans son équipe d'experts de l’aérospatiale, du bâtiment et des technologies de pointe, s’est spécialisé dans les drones de livraisons. L'entreprise basée à Boston a mis au point un système de livraison de drones aériens (ADDIS) dédié au secteur du retail. Elle a conçu son système en interne et outre l’interface, elle a mis au point le fonctionnement automatisé des systèmes d'atterrissage, de recharge et de traitement des colis. Elle propose ainsi aux commerçants locaux d'offrir à leurs clients la livraison le jour-même.

Alors que le Covid-19 pousse les commerçants à chercher des solutions de livraison, les robots autonomes se développent aux Etats-Unis. Plus timide, la livraison par drone commence également à prendre de l’ampleur. Les deux systèmes permettent de favoriser la livraison sans contact, et de ne pas exposer des livreurs au coronavirus, alors que les Etats-Unis sont toujours frappés de plein fouet par la pandémie.

En avril 2019, Google devenait la première entreprise à recevoir l’autorisation de la FAA (Federal Aviation Administration) pour devenir opérateur de drones. Son service Wing, opérationnel en Australie, dans l’Etat américain de Virginie et à Helsinki, en Finlande, aurait connu selon le géant américain une augmentation de 500% entre février et avril. Wing se concentre pour le moment sur des références de base, comme le pain, les œufs, le lait, le papier toilette, le café, les poulets rôtis… et les sushis. A noter que Uber Eats a également reçu l'approbation de l’autorité américaine pour opérer des livraisons par drone à San Diego où la société mène des tests avec McDonald's.

Parmi les autres acteurs qui pourraient profiter de l’essor de la livraison par drone, l’Israélien Flytrex,  l’Américain Causey Aviation Unmanned, l’Irlandais Manna Aero – qui a livré des médicaments au plus fort de la pandémie au lieu des repas – ou encore la société indienne Zomato, spécialisée dans la livraison de repas, qui a acquis TechEagle.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media