Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ford rachète Quantum Signal pour renforcer davantage encore sa division véhicule autonome

Ford a annoncé mardi 30 juillet 2019 le rachat de Quantum Signal, une société de robotique travaillant notamment pour l'armée. Les équipes de Quantum Signal, spécialisées dans la simulation numérique et le développement de software pour contrôler des robots à distance, pourront garder une certaine forme d'indépendance et d'autonomie, selon le constructeur automobile qui souhaite développer un véhicule autonome.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ford rachète Quantum Signal pour renforcer davantage encore sa division véhicule autonome
Ford a racheté Quantum Signal afin de poursuivre ses développements dans le véhicule autonome. © Ford

Ford a annoncé mardi 30 juillet 2019 acquérir Quantum Signal, une société américaine spécialisée en robotique. Le montant de cette opération, qui doit permettre à Ford d'étoffer sa division en charge du développement d'un véhicule autonome, n'a pas été précisé.

 

Software et environnement de simulation

Quantum Signal est une société assez discrète. Fondée en 1999, elle travaille avec l'armée et l'a aidée à développer des logiciels permettant de contrôler des robots à des centaines de kilomètres de distance. L'entreprise est aussi connue pour son environnement de simulation permettant de tester des véhicules autonomes. Baptisé ANVEL, ce programme de simulation est actuellement utilisé par la division robotique de l'armée américaine pour étudier la performance de ses systèmes "sans humain" et autonome.

 

Cet environnement intéresse tout particulièrement Ford. Le constructeur souhaite bénéficier l'expérience de Quantum Signal dans la simulation en temps réel et le développement d'algorithmes pour tester et entraîner ses systèmes de conduite autonome et développer sa plateforme Transportation-as-a-Service (TaaS), détaille sur son blog Randy Visintainer, CTO de Ford Autonomous Vehicles. Cette plateforme doit regrouper les différents services proposés grâce au véhicule autonome. Cette question du business model et des cas d'usage est mise en avant par Ford dans les différents tests qu'il mène.

 

Indépendance des sociétés rachetées

Depuis quelques années, tout en poursuivant ses recherches sur le véhicule autonome, le constructeur auto essaye de "rassembler une équipe d'experts qualifiés dans le développement software, la simulation et le machine learning", explique Randy Visintainer. Le constructeur souhaite que ces équipes travaillent ensemble tout en conservant leur identité et leur culture propres.

 

Par exemple, Ford a racheté SAIPS (dont les effectifs ont plus que doublé depuis ce rachat), mais les équipes sont toujours basées à Tel-Aviv (Israël). Ses effectifs travaillent en collaboration avec Argo AI, une start-up dans laquelle Ford a investi de l'argent et qui utilise le machine learning pour développer un système de reconnaissance pour que le véhicule autonome détecte les piétons ainsi que les autres véhicules l'entourant. Désormais, ces équipes vont aussi devoir travailler avec Quantum Signal.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale