Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Guest Suite lève 2 M€ pour conquérir de nouveaux marchés

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Levée de fonds Guest Suite commercialise une solution permettant aux hébergements touristiques de gérer leur e-réputation. La start-up nantaise veut aujourd’hui accélérer son développement hors du secteur du tourisme. Et annonce pour cela une levée de fonds de 2M€.

Guest Suite lève 2 M€ pour conquérir de nouveaux marchés
Thomas Mathieu et François Michel-Estival, les co-fondateurs de Guest Suite. © Guest Suite

Guest suite vient de boucler une nouvelle levée de fonds. Son montant ? 2 M€. La start-up nantaise voit entrer à son capital deux fonds d’investissements : le brestois West Web Valley et le parisien Swen Capital Partners. Il s’agit de la 3è opération que mène Guest suite, qui avait déjà levé  180 k€ avant son lancement commercial en juin 2014 et 300 k€ en 2015, auprès des business-angels nantais d’Abab et de l’Accélérateur, fonds parisien financé par la famille Leclercq, fondatrice de Décathlon. Avec cette nouvelle opération, la start-up entend étoffer son équipe pour accélérer son développement sur de nouveaux marchés. « Nous sommes aujourd’hui 25. 30 recrutements sont prévus dans les 18 mois », indique Thomas Mathieu, co-fondateur de Guest suite avec François Michel-Estival. D’ici à 2021, la start-up entend créer 50 nouveaux emplois.

Un modèle rentable
Depuis 2014, Guest suite commercialise, aux hôteliers et propriétaires de campings, une solution leur permettant de collecter et diffuser les avis de leurs clients, mais aussi de comprendre, gérer et améliorer leur e-reputation.  Trois ans après son lancement commercial, la start-up a clos son exercice 2017 sur un chiffre d’affaires de 1,2 M€. « Notre modèle est désormais éprouvé et cela se concrétise puisque nous atteignons la rentabilité sur cet exercice », précise Thomas Mathieu.  

Les nouveaux marchés
Fin 2016, Guest suite avait racheté son concurrent Vinivi, une société basée à l’Ile Maurice. Mais la start-up entend aujourd’hui aller bien plus loin que le marché du tourisme. Depuis quelques mois, elle propose sa plateforme à d’autres professionnels pour lesquels des avis clients sont déjà déposés sur Internet : des artisans, des commerçants et des professions libérales. La start-up fait aujourd’hui état de 2 000 clients, à qui elle commercialise sa plateforme sur abonnement. Elle s’est donné pour objectif de multiplier par six son portefeuille clients d’ici trois ans.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale