Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Hyundai et Aptiv reçoivent l'autorisation de tester des véhicules autonomes sans opérateur de sécurité

Motional, la coentreprise formée par Hyundai et Aptiv, peut faire circuler ses véhicules autonomes sans opérateur de sécurité à bord dans le Nevada. Elle souhaite débuter ses tests dans les mois à venir.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Hyundai et Aptiv reçoivent l'autorisation de tester des véhicules autonomes sans opérateur de sécurité
Hyundai et Aptiv reçoivent l'autorisation de tester des véhicules autonomes sans opérateur de sécurité © Twitter @motionaldrive

Motional, la coentreprise formée par Hyundai et Aptiv, a annoncé mardi 17 novembre 2020 avoir reçu l'autorisation de l'Etat du Nevada pour mener des tests avec ses véhicules autonomes sans qu'ils n'aient d'opérateur de sécurité à leur bord. Elle devient la première entreprise à obtenir cette autorisation de la part du DMV (Department of Motor Vehicles) du Nevada.

Zoox, qui s'est fait racheter par Amazon, a obtenu une autorisation similaire en Californie. Tout comme General Motors Cruise, la start-up Nuro qui développe des véhicules de livraison et autonome, Waymo, et la start-up AutoX.

Un opérateur sur le siège passager
Motional affirme vouloir débuter ses tests "dans les mois à venir". Dans un premier temps, la coentreprise semble vouloir réaliser des essais sur route fermée avant d'engager ses véhicules sur des routes ouvertes. Si aucun conducteur ne sera présent derrière le volant, une personne sera toutefois présente sur le siège passager pour arrêter la voiture en cas de problème, selon Bloomberg.

Une commercialisation en 2022
Un service de robot taxi déployé par Aptiv et Lyft est en fonctionnement, et ouvert au public, depuis 2018 à Las Vegas. Aptiv assure avoir réalisé plus de 100 000 courses via ce service. Plus récemment, Motional a conclu un partenariat avec Via, qui développe des applications permettant de réserver des courses, optimiser les trajets ou encore affecter d'autres passagers. Les partenaires souhaitent déployer un service de robot taxi partagé aux Etats-Unis dans la première moitié de l'année 2021.

La coentreprise est aussi présente en Corée du Sud et à Singapour, où elle renforce progressivement sa présence. Hyundai et Aptiv ont comme objectif ambitieux d'avoir une plateforme de conduite autonome prête à la production pour 2022 dans le but de la commercialiser auprès de services de robot taxi, d'opérateurs de flottes et des constructeurs automobiles. Les partenaires ne semblent pas vouloir gérer eux-mêmes un tel service.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media