Le Taïwanais UMC va investir 3,59 milliards de dollars pour faire face à la pénurie de semi-conducteurs

Le constructeur taïwanais United Microelectronics Corporation va investir 3,59 milliards de dollars pour créer une nouvelle unité de production de semi-conducteurs. Face à la pénurie, les constructeurs automobiles ont payé une avance sur production et se sont entendus sur les prix des futures puces avec l'entreprise.

Partager
Le Taïwanais UMC va investir 3,59 milliards de dollars pour faire face à la pénurie de semi-conducteurs

United Microelectronics Corporation (UMC), une entreprise taïwanaise spécialisée dans la production de puces électroniques, a annoncé le 28 avril un investissement de 3,59 milliards de dollars pour augmenter son volume de production de puces en 28 nanomètres, selon Reuters.

Cet investissement intervient au cœur de la pénurie qui sévit depuis la fin de l’année dernière et touche en particulier l'industrie automobile, dans laquelle UMC compte beaucoup de clients (dont Infineon et Qualcomm). Il sera dépensé sur les trois prochaines années.

Les constructeurs automobiles ont payé cash
UMC a déclaré avoir conclu un accord avec plusieurs de ses principaux clients dans le secteur automobile. Le contrat prévoit un approvisionnement à long terme en puces à un prix prédéfini contre des dépôts initiaux.

L’argent investi par UMC est donc en partie celui des constructeurs automobiles eux-mêmes. La nouvelle usine sera installée dans le parc scientifique de Tainan à l’orée 2023. Cette procédure de paiement anticipé rarissime, qui intervient en plein cœur d’une pénurie inédite en semi-conducteurs, met en lumière les difficultés que traverse le secteur. Les clients se voient obligés de payer en avance et de garantir leurs futurs volumes de commandes afin que la nouvelle unité de production tourne à plein régime.

2,3 milliards d’investissement pour 2021
Pour débuter son plan tri-annuel, UMC a annoncé consacrer un total de 2,3 milliards de dollars pour la seule année 2021 – soit près de 60% de la somme. Un montant qui reste cependant bien loin des investissements colossaux de la Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TMSC), qui a annoncé le 1er avril un plan de 100 milliards de dollars pour les trois ans à venir. La production, elle, devrait commencer au deuxième trimestre 2023.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS