Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les autorités américaines exonèrent Tesla dans l'accident mortel impliquant Autopilot

Document Tesla Motors n'était pas en tort dans l'accident du 7 mai 2016 qui a coûté la vie à un conducteur inattentif dont la voiture roulait en mode Autopilot. C'est la conclusion du rapport de la NHTSA, l'autorité américaine en charge de la sécurité routière.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les autorités américaines exonèrent Tesla dans l'accident mortel impliquant Autopilot
Les autorités américaines exonèrent Tesla dans l'accident mortel impliquant Autopilot © Anne-Katell Mousset

L'autorité en charge de la sécurité routière aux Etats-Unis, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), a rendu le 19 janvier 2017 les conclusions de son rapport sur l'accident mortel du 7 mai dernier impliquant une Tesla Model S. Il exonère Tesla Motors de toute faute dans l'incident, notant au passage le soin avec lequel constructeur a conçu ses systèmes.

 

L'accident en question avait défrayé la chronique car il impliquait le mode d'assistance à la conduite 'Autopilot' du constructeur automobile. Il avait soulevé des questions quant à la communication ambigue de la marque autour de ce service et la possibilité qu'elle mène les conducteurs à croire ses voitures réellement capables de se conduire toutes seules.

 

40% d'accidents en moins grâce à Autopilot

Le rapport indique que la NHTSA n'a trouvé aucune faille dans l'implémentation des systèmes d'assistance à la conduite de Tesla. Il note par ailleurs que les accidents de la route impliquant des véhicules Tesla ont diminué de près de 40% depuis l'introduction d'Autopilot. Enfin, il affirme que Tesla a correctement anticipé d'éventuelles utilisations abusives de cette fonctionnalité en intégrant des mesures préventives directement dans le système.

 

Des conclusions on ne peut plus positives pour l'entreprise d'Elon Musk, qui n'aura pas à rappeler ses véhicules. Seul petit bémol : l'agence fait malgré tout la remarque que Tesla Motors pourrait être plus spécifique dans sa communication sur les limitations de son système.

 

Pour consulter le rapport :

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Edouard Debonneuil
22/01/2017 20h09 - Edouard Debonneuil

Tout de même, le rapport indique que la fonction d'auto-pilotage est sensée être utilisée avec beaucoup d'attention pour éviter les crash, et n'est pas sensée éviter les crash dus aux croisements! Un peu léger! Serait-ce si dur de sécuriser davantage l'auti-pilotage? Très bien qu'il y ait moins d'accidents avec l'autopilotage mais on peut facilement faire beaucoup mieux, non?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale