Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[One to One Monaco] SAV Group met fin au casse-tête des retours produits

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

SAV Group propose de digitaliser le service après vente des retailers. La solution de la start-up parisienne a notamment séduit La Redoute, La Fnac ou encore Rue du Commerce et Cdiscount. L'entreprise, qui a récemment levé 5 millions d'euros, est présente au salon e-commerce One to One, qui se tient à Monaco du 22 au 24 mars 2017.

[One to One Monaco] SAV Group met fin au casse-tête des retours produits
[One to One Monaco] SAV Group met fin au casse-tête des retours produits © SAV Group

Avez-vous déjà renvoyé un colis acheté sur Amazon qui ne vous convenait pas ? L'expérience est extrêmement fluide. En quelques clics, depuis votre espace client, vous pouvez imprimer une étiquette à coller sur un carton, puis déposer le tout dans un point relais à côté de votre domicile. La start-up parisienne SAV Group propose le même service. "Mais nous allons au-delà des 30 jours de rétractation que couvre Amazon. Nous le proposons dans le cadre des deux années de garantie dans le cas où un produit est défectueux", explique Vincent Torres, fondateur de la jeune pousse.

 

Un autodiagnostic pour éliminer les faux retours produits

Après un démarrage difficile en 2009, l'entreprise a su convaincre en 2014 un client de taille : La Redoute. Depuis, elle travaille aussi avec Cdiscount, La Fnac et Rue du Commerce et une centaine d'autres petits clients. Son service s'adresse surtout aux produits électroménagers et high tech. "Nous intervenons pour tous les produits qui embarquent un circuit imprimé", résume l'entrepreneur.

 

Son interface en ligne permet d'abord de diagnostiquer le problème pour éliminer les faux retours. "Par exemple, si un client veut retourner son ordinateur portable car le Wifi ne fonctionne pas, nous allons lui demander de vérifier s'il n'est pas en mode avion, puis de réinitialiser la carte Wifi et de réinitialiser l'ordinateur", explique Vincent Torres. Grâce à cet autodiagnostic, SAV Group permettrait de diminuer de 15 à 20% le nombre de retours produits.

 

Une connexion directe avec les sous-traitants pour réduire les délais

Ensuite, sa plate-forme logistique permet de se connecter directement aux fabricants ou aux sous-traitants, sans passer par le hub logistique du distributeur, qui chaque jour collecte les produits ramenés en magasin et les répertorie avant de les renvoyer pour réparation. En grillant cette étape, SAV Group permettrait de gagner 3 à 7 jours sur le retour SAV.

 

La start-up ne communique pas sur son chiffre d'affaires, mais assure être rentable "hors investissement R&D". Sur l'année 2016, elle aurait traité plus de 100 000 retours produits. En février dernier, SAV Group a finalisé une levée de fonds de 5 millions d'euros. Grâce à cette augmentation de capital, l'entreprise entend recruter 25 nouveaux collaborateurs et se développer à l'échelle européenne. Elle prévoit également de lancer, dès le mois d'avril prochain, une offre pour permettre aux places de marché asiatiques de gérer les retours SAV des clients européens. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale