Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Tvty lève 6 millions d'euros pour cibler les pubs en fonction de la pluie et du beau temps

Levée de fonds Le dynamisme des start-up proposant des solutions innovantes pour le marketing se confirme avec l'annonce de la levée de fonds de 6 millions d'euros pou Tvty. Cette start-up a développé une plateforme technologique pour les campagnes reposant sur un moment particulier, un segment particulièrement prisé des annonceurs qui veulent optimiser leurs budgets.  Avec cette levée de fonds, la start-up veut recruter pour sophistiquer toujours plus sa plateforme et conserver sa place de leader. 

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Tvty lève 6 millions d'euros pour cibler les pubs en fonction de la pluie et du beau temps
Eliott Reilhac et Pierre Maréchal, les deux fondateurs de Tvty. © Jérôme Quéré pour TVTY

Pour accélérer son développement, le spécialiste du marketing de l’instant, a levé 6 millions d’euros lors d’un tour de table bouclé cet été. A cette occasion, le fonds Serena Capital rejoint les investisseurs historiques de l’entreprise (qui avaient participé à une première levée de fonds en 2014) : Partech et 360 Capital Partner.

 

La jeune pousse a été créée fin 2009 par deux diplômés d’école de commerce : à l’époque, elle développait une application pour conseiller l’achat de vins dans les grandes surfaces. Deux pivots plus tard, la jeune pousse a grandi et compte désormais 60 salariés répartis dans trois bureaux à New York, Londres et Paris, avec une moyenne d’âge de 31 ans. Elle propose aux annonceurs ou à leurs agences conseils des outils pour réaliser des campagnes marketing autour d’un moment précis.

 

Partir du vin et pivoter deux fois

C’est la grande affaire du marketing digital, c’est même l’axe de la communication de Google France : réussir à délivrer un message publicitaire au meilleur moment, pour optimiser le retour sur investissement des dépenses engagées. Plutôt que d’acheter massivement une audience sans savoir, les marques affinent. Par exemple un parc d’attraction comme le parc Astérix ne fera de la publicité (que ce soit sous la forme d’une bannière, d’une vidéo ou de l’achat de mots clés) seulement si les prévisions météorologiques anticipent un week-end ensoleillé, la condition qui booste les entrées. Autrement dit, l’achat d’espaces publicitaires, la mise en ligne d’une campagne dépend d’un événement qui a été identifié comme essentiel : le fameux moment.

 

Comment Tvty est passé du vin au monde des MarTechs ? "Nous avions réalisé un premier pivot en développant une appli qui proposait d’obtenir des points en échange de scan de produits dans les supermarchés. Un jour, un de nos clients nous a fait remarquer que ce qui l’intéressait c’était de pouvoir interagir avec le consommateur quand il était devant son poste de télévision", se remémore Pierre Maréchal, le directeur des opérations et co-fondateur de l’entreprise.

 

25 000 sources de données

C’est par ce biais que l’entreprise s’est intéressée au marketing du moment, en généralisant en quelque sorte la démarche initiée pour la télévision. Le principe est le même : faire dépendre la diffusion d’une publicité à un événement extérieur. Pour cela, Tvty assure être connecté à 25 000 sources de données qui pourront paramétrer une campagne. Ce sont des données qui peuvent être propres à l’annonceur (son stock) ou des données publiques (la météo, le résultat obtenu dans une compétition sportive, le taux de pollen pour un annonceur de la santé…) ou même l’activité sur les réseaux sociaux, notamment les social trends de Twitter (si l’occurrence du mot neige est, par exemple, deux fois plus importante que la moyenne, diffusez une publicité sur les pneus neige, comme l’a fait une marque de SUV à New York l’hiver dernier). Lors d’une compétition de football, la marque de déodorant Axe envoyait un message chaque fois qu’un joueur avait un carton rouge l’invitant à aller se rafraichir avec un produit de la marque... Il est, en effet, possible de personnaliser le message publicitaire si c’est un tweet avec ces outils. Avec toutes ces possibilités, Tvty assure déclencher une campagne toutes les sept secondes actuellement.

 

Les sommes levées vont donc d’abord servir à renforcer l’équipe de recherche et développement pour créer de nouvelles fonctionnalités et améliorer l’ergonomie de la plateforme. Le but est de parvenir à rendre l’écriture d’un scénario publicitaire le plus simple possible, même si les options proposées (en back office) sont de plus en plus sophistiquées. "Nous voulons doubler notre équipe de R&D" prévient le directeur des opérations, Pierre Maréchal.

 

 

Une campagne toutes les sept secondes

Une des particularités de la société est qu’elle se place sur l’ensemble de la chaîne, du conseil en création d’une campagne sur un moment, à la mise en place, voire à l’achat d’espaces si l’annonceur le souhaite. Son modèle économique est d’être rémunéré sous la forme d’un pourcentage des espaces publicitaires ou des searchs effectivement acheté par l’annonceur ou son agence.  

 

Avec ces 6 millions d'euros, Tvty affirme aussi vouloir renforcer son équipe d’account manager, la personne qui s’occupe d’un annonceur le temps d’une campagne et à plus long terme. "Nous allons tout faire avec ces nouvelles ressources pour consolider notre position de leader mondiale sur ce marché", prévient Pierre Maréchal. Pour cela, il pourra continuer de s’appuyer sur une ex start-up qui a bien grandi et avec laquelle Tvty a l’habitude de travailler : Google. Ses équipes ont déjà travaillé avec le géant pour le moment phare de la publicité : le Superbowl. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale