Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Volkswagen se rapproche de Microsoft pour accélérer le développement des véhicules autonomes

Volkswagen et Microsoft ambitionnent de mettre au point une plateforme de conduite automatisée (ADP) grâce aux outils de Microsoft Azure. Avec ce partenariat, Volkswagen espère accélérer le déploiement de ses systèmes avancés d'aide à la conduite (ADAS) et de conduite autonome.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Volkswagen se rapproche de Microsoft pour accélérer le développement des véhicules autonomes
Volkswagen se rapproche de Microsoft pour accélérer le développement des véhicules autonomes © Volkswagen

Volkswagen a annoncé jeudi 11 février 2021 un renforcement de son partenariat avec Microsoft. Initialement signé pour mettre au point une plateforme cloud pour les véhicules connectés, ce partenariat comprend désormais le développement d'une plateforme de conduite automatisée (ADP pour Automated Driving Platform). Volkswagen souhaite accélérer le développement de ces systèmes grâce aux capacités de Microsoft Azure.

Puissance de calcul et gestion des données d'Azure
Les algorithmes d'apprentissage automatique embarqués dans les véhicules sont entraînés en amont via des kilomètres réels et simulés. Pour se faire, de très grandes quantités de données sont traitées quotidiennement, que ce soit l'état de la route, la météo, la détection d'obstacle, l'état du conducteur, etc. Le but est de regrouper toutes ces données et d'utiliser la puissance de calcul de Microsoft Azure afin de réduire le cycle de développement des fonctionnalités avancé d'aide à la conduite (ADAS).

"En combinant notre large expertise du développement de solutions de conduite connectées et le savoir-faire de Microsoft en matière de cloud et de logiciels, nous pourrons accélérer le déploiement de services de mobilité sûrs et confortables", affirme Dirk Hilgenberg, PDG de la division Car.Software du constructeur, dans un communiqué. Volkswagen et Microsoft ajoutent que des partenaires pourront mettre au point des outils et services pouvant s'intégrer sur cette plateforme.
 


Cruise s'est aussi rapproché de Microsoft
"Dans le cadre de la transformation du Groupe Volkswagen en un fournisseur de mobilité digitale, nous cherchons à améliorer constamment l’efficacité de notre développement logiciel", explique Dirk Hilgenberg. Allant dans ce sens, Volkswagen a créé l'unité Car.Software, qui est en charge du développement logiciel pour les véhicules, des écosystèmes numériques et des fonctions axées sur le client destinés à être vendus par toutes les marques du groupe.

Le constructeur automobile a annoncé vouloir investir près de 27 milliards d'euros dans la numérisation d'ici à 2025 et augmenter la part du développement interne de logiciels destinés aux véhicules de 10% à 60%. Une première plateforme logicielle a déjà été développée avec l'aide de Microsoft. Baptisée "VW.OS", elle permet notamment d'échanger des données entre les véhicules et le cloud, et doit équiper à terme l'ensemble des véhicules produits par le groupe.

Le renforcement de ce partenariat va plus loin et touche à la conduite autonome. Les constructeurs automobiles se rendent compte de la nécessité pour eux de conclure de telles alliances avec des partenaires ayant les capacités de calculs et de stockages nécessaires. Microsoft vient aussi de signer un partenariat avec Cruise et General Motors pour les aider à déployer des véhicules autonomes à grande échelle. Ford, quant à lui, a récemment annoncé s'allier à Google pour accélérer sa transformation numérique et équiper ses véhicules d'Android Auto.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media