Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

VTC : SnapCar rachète Le Cab à Keolis

La start-up de VTC SnapCar, tournée vers le marché B2B, s'empare de son concurrent Le Cab, contrôlé par l'opérateur de transports Keolis. Avec cette acquisition, SnapCar espère renforcer son offre à destination des professionnels en proposant un service dans 23 villes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

VTC : SnapCar rachète Le Cab à Keolis
VTC : SnapCar rachète Le Cab à Keolis © LeCab

SnapCar, l'application de réservation de VTC tournée vers les professionnels, a annoncé lundi 8 juillet 2019 s'emparer de son concurrent Le Cab qui est contrôlé par l'opérateur de transports Keolis. La réalisation définitive de l’opération, encore soumise à des conditions de finalisation, est prévue fin juillet 2019. Keolis ne cède que les activités VTC de Le Cab et conserve le service de location de véhicules aux chauffeurs La Berline.

 

Une acquisition à un euro ?

SnapCar se serait emparé de son concurrent Le Cab pour un euro symbolique, selon les informations du JDD. Un aveu de faiblesse pour Keolis ? Pour rappel, l'opérateur de transports s'est rapproché de Le Cab en mars 2016. L'année d'après, Keolis a investi dans Via, une start-up américaine spécialisée dans le VTC partagé. Le Cab a utilisé cette technologie pour lancer en 2017 à Paris un service baptisé "Plus" permettant aux passagers d'emprunter des VTC partagés pour un prix forfaitaire de 5 euros aux heures de pointe (1 euro le premier mois). Mais pour arriver à rentabiliser un tel service, il est nécessaire de compter suffisamment de clients pour remplir les vans de 6 places utilisés, Keolis compensant les écarts de prix auprès des chauffeurs… Une offre qui n'a sans doute pas eu les résultats escomptés et a définitivement convaincu Keolis de vendre Le Cab dès le printemps 2018.

 

En parallèle, Keolis a investi dans le lyonnais Navya et mène des essais avec ses navettes autonomes. A terme, l'un des objectiifs serait de proposer un service de navettes autonomes à la demande. Au-delà de la technologie autour des véhicules autonomes, avoir une bonne connaissance des plateformes de VTC et de leur système de dispatch des véhicules semble important pour la mise en place d'un tel service.

 

SnapCar renforce son offre B2B

Pour se différencier sur le marché du VTC, SnapCar s'est rapidement tourné vers le secteur BtoB en permettant de réserver des trajets à l'avance, de centraliser les réservations et factures ou encore d'obtenir des rapports mensuels détaillés. Toutefois, SnapCar n'est pas seul sur ce segment BtoB : Uber et Kapten proposent eux aussi des offres business. En s'emparant de Le Cab,SnapCar espère renforcer son offre à destination des professionnels. La start-up sera désormais présente dans 23 villes et comptera parmi sa clientèle des entreprises du CAC 40, des grands comptes publics et privés ainsi des sociétés de taille intermédiaire. Cela va-t-il suffire à SnapCar pour concurrencer les géants du secteur ?
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale