Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Witbe lève 15,4 millions d’euros en Bourse, plus que prévu

La pépite française Witbe de surveillance de la qualité des services télécoms réussit son introduction en bourse. Elle lève 15,4 millions d’euros, bien plus que les 11,7 millions d’euros prévus.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Witbe lève 15,4 millions d’euros en Bourse, plus que prévu
Witbe lève 15,4 millions d’euros en Bourse, plus que prévu

C’est un vif succès pour Witbe. L’introduction en Bourse sur l’Euronext de Paris s’est déroulée mieux que prévu. Son offre de placement d’actions a été souscrite à 171%. En jouant la clause d'extension et l’option de surallocation, la pépite française de surveillance des services télécoms et internet a levé 15,4 millions d’euros, 32% de plus que les 11,7 millions d’euros envisagés au départ. Elle dispose ainsi de davantage de moyens pour conforter son avance technologique, renforcer sa présence aux Etats-Unis et bâtir un écosystème solide avec ses partenaires et revendeurs. Cette opération la valorise à 37,1 millions d'euros.

 

Décollage imminent du chiffre d'affaires

Créée en 2000 à Paris, Witbe développe des robots logiciels qui surveillent et analysent la qualité perçue par l’utilisateur de services télécoms et internet. La société compte aujourd’hui 100 salariés, dont 70 en France et 25 aux Etats-Unis. En 2015, elle affiche un chiffre d’affaires stable de 15,2 millions d’euros.

 

Mais le décollage est imminent, assure Marie-Véronique Lacaze, PDG-cofondatrice, dont le bureau se situe à New York, aux Etats-Unis. "Nous avons sortis des nouveaux produits à la fin de 2015 et conclu des contrats avec 12 nouveaux grands clients principalement américains, dont HBO, Time Warner et Echostar, confie-t-elle. C’est maintenant que leurs effets commencent à se ressentir sur nos revenus. Nous sommes comme une fusée qui décolle. C’est pour y mettre de l’essence et accélérer son décollage que nous entrons en bourse cette année et non l’année dernière où notre activité était plutôt plate." Au premier trimestre 2016, le chiffre d'affaires a ainsi bondi de 52% à 3,4 millions d'euros.

 

Devenir une ETI

Encore PME aujourd’hui, Witbe ambitionne d’atteindre le statut d’entreprise de taille intermédiaire (ETI) de plus de 250 personnes. "Nous voulons devenir une belle ETI", martèle Marie-Véronique Lacaze, sans préciser quand. Elle mise pour cela sur son développement aux Etats-Unis, dont elle veut faire le passeport de son offensive dans les autres régions du monde. "Le fait de réussir et d’avoir des grandes références outre-Atlantique va nous aider à vendre dans le reste du monde, affirme la PDG. Dans l’univers du logiciel, c’est un modèle de développement important." C’est ce qu’elle espère à travers sa stratégie américaine.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale