Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Après La Fourchette, au tour de Cityvox de passer sous pavillon américain

Le site de recommandation français Cityvox, longtemps propriété d'Orange, est racheté par l'américain Yelp, qui veut accélérer son développement en Europe.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Après La Fourchette, au tour de Cityvox de passer sous pavillon américain
Après La Fourchette, au tour de Cityvox de passer sous pavillon américain © Michael Dorausch - Flickr CC

Après La Fourchette avalé par Trip Advisor, au tour de Cityvox de se faire croquer par un américain. Le géant des avis sur Internet Yelp annonce ce 28 octobre le rachat de son concurrent français Cityvox. Le montant de l'opération n'a pas été rendu public. Les avis et photos sur les bars, restaurants, sites touristiques, spectacles et commerces de proximité collectés depuis 1999 sur Cityvox seront progressivement intégrés à la plate-forme américaine, présente en France depuis 2010. Celle-ci poursuit sa politique de rachat d'homologues européens, comme l'allemand Qype en 2012, dont le contenu a été totalement absorbé par Yelp.

incertitude sur le transfert des salariés de cityvox

Le même destin attend Cityvox : la marque devrait s'effacer au profit de Yelp en Europe. Les salariés de l'entreprise française, qui est passée entre les mains d'Orange en 2008 et de Novao, un spécialiste des investissements dans le secteur high tech, en mars 2013, pourraient être intégrés aux équipes européennes de Qype.

La décision n'a pas encore été prise, selon L'Obs. Yelp compte utiliser l'expertise acquise par Cityvox en France pour devenir un leader mondial sur le segment des avis de proximité.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media