Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Atos et Nvidia lancent un laboratoire de recherche sur le climat, la santé et la cybersécurité

Atos et Nvidia lancent un laboratoire de recherche. Grâce au calcul haute performance et à l'IA, les chercheurs des deux entreprises vont mener des recherches sur la santé, le climat, la cybersécurité, la vision par ordinateur et l'informatique quantique. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Atos et Nvidia lancent un laboratoire de recherche sur le climat, la santé et la cybersécurité
Atos et Nvidia lancent un laboratoire de recherche sur le climat, la santé et la cybersécurité © Nvidia

Atos et Nvidia ont annoncé le 15 novembre 2021 la création d'un nouveau laboratoire centré autour de l'intelligence artificielle. Baptisé "l’Excellence AI Lab" (EXAIL), il réunira des scientifiques et des chercheurs pour accélérer "le progrès des technologies informatiques, de l’éducation et de la recherche en Europe", détaillent les partenaires dans leur communiqué. 

Développement d'un supercalculateur
Pour mener ces recherches, Atos développera un supercalculateur "BullSequana X" équipé du processeur Grace de Nvidia, un CPU Arm conçu spécifiquement pour les calculs liés à l'IA, et sa plateforme de mise en réseau Quantum-2 InfiniBand. 

Les premiers travaux se concentreront sur cinq domaines de recherche rendus possibles "par les avancées du calcul haute performance et de l’IA". Il s'agit de la recherche climatique, la santé et l’analyse du génome, l’informatique quantique, la vision par ordinateur ainsi que la cybersécurité

Prédire l'évolution des phénomènes météo
Dans les détails, des chercheurs de deux entreprises exécuteront de nouveaux modèles sur le supercalculateur le plus rapide d’Europe au Jülich Supercomputing Centre en Allemagne, afin d'affiner les projections sur le changement climatique. Ces modèles pourront servir à "prédire l’évolution de phénomènes météorologiques extrêmes", tels que tels que les ouragans, les précipitations extrêmes et les vagues de chaleur et de froid, et "leur changement de comportement en raison du réchauffement climatique".

Du côté de la recherche médicale, Atos et Nvidia souhaitent accélérer le progrès médical grâce au traitement informatique des données génomiques afin de "révolutionner la mise au point de médicaments et les soins de santé". Les chercheurs vont utiliser la plateforme Clara, qui applique les capacités des GPU Nvidia pour le deep learning aux domaines de l'imagerie médicale et de la génomique.

Détecter instantanément les cybermenaces
Les travaux sur la recherche informatique seront axés autour du "zero trust", qui consiste à réduire la confiance implicite accordée aux utilisateurs et aux activités menées par le biais des équipements d'une entité. Elle s'appuiera sur le framework Morpheus de Nvidia dédié à la cybersécurité ainsi que de nouveaux modèles d’IA pour détecter instantanément les nouvelles menaces. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.