[CES 2017] Fiat Chrysler s'appuie sur Android pour réinventer son système d'infotainment

Google est bien décidé à rester en tête de la course à la voiture connectée. Le géant de la Silicon Valley propose aux constructeurs automobiles d’utiliser Android comme plate-forme personnalisable pour développer un système d’infotainment sur-mesure. Première illustration de cette stratégie avec Fiat Chrysler Autombiles Group.

Partager
[CES 2017] Fiat Chrysler s'appuie sur Android pour réinventer son système d'infotainment
Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a noué un partenariat avec Google pour développer un nouveau système d'infotainment. Une première démonstration sera présentée au CES 2017 de Las Vegas.

Fiat Chrysler Automobiles et Google sont-ils devenus inséparables ? Alors que les deux entreprises travaillent déjà ensemble autour du projet Waymo, la nouvelle entité créée par Google pour commercialiser ses technologies de véhicule autonome, le constructeur automobile vient de révéler une nouvelle collaboration avec la firme de Mountain View. Celle-ci lui a permis de mettre au point un nouveau système d’info-divertissement basé sur le système d’exploitation Androi. La première démonstration sera faite au CES 2017, qui se tient du 5 au 8 janvier à Las Vegas.

L'interface utilisateur Uconnect combinée à l'écosystème Android

Dans les détails, le nouveau système multimédia combine le dispositif Uconnect de Fiat Chrysler (un écran de 8,4 pouces) et Nougat, la version 7.0 d’Android. "Avec Android, nous pouvons conserver Uconnect, notre unique et intuitive interface utilisateur, tout en intégrant nos systèmes simples à utiliser aux fonctionnalités d’Android et à son écosystème d’applications", explique dans un communiqué de presse Chris Barman, en charge de l’ingénierie électrique chez Fiat Chrysler.

Le système permet donc au constructeur de conserver son interface utilisateur, un élément considéré clé pour la relation client et l’image de marque, et d’intégrer toute une batterie de services Android, comme Google Assistant et Google Maps, mais aussi d’autres applications comme Pandora et Spotify. Depuis le même écran, les utilisateurs pourront aussi contrôler des fonctionnalités de base du véhicule, comme la climatisation ou la radio, précise le constructeur.

Bâtir une plate-forme automobile clé en main et personnalisable

La collaboration de Google avec Fiat Chrysler va bien au-delà de l’offre Android Auto, qui repose essentiellement sur une version simplifiée d'Android disponible sur un écran embarqué, lui-même alimenté par un smartphone Android. Le géant de la recherche souhaite, en effet, s’immiscer davantage dans le véhicule des utilisateurs, et le faire d'une manière plus intégrée, en embarquant les logiciels et les systèmes des constructeurs. "Google s’est engagé à faire d’Android une plate-forme automobile clé en main qui s’intègre profondément avec le véhicule d’une manière sûre et transparente", assure Patrick Brady, directeur de l’ingénierie d’Android chez Google.

Grâce à cette stratégie de plate-forme personnalisable, Google compte bien s’installer confortablement dans la mobilité du futur et tirer son épingle du jeu face à Apple, qui ne laissera probablement pas les constructeurs automobiles prendre la main sur l'interface utilisateur de son système Carplay.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS