Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Hyundai et Aptiv veulent commercialiser des véhicules autonomes en 2022

Le constructeur coréen Hyundai Motor Group et l'Américain Aptiv ont annoncé lundi 23 septembre 2019 la création d'une joint-venture. Les objectifs ? Réaliser des tests de véhicules autonomes courant 2020 et commercialiser une plate-forme véhicule autonome en 2022.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Hyundai et Aptiv veulent commercialiser des véhicules autonomes en 2022
Hyundai et Aptiv veulent commercialiser des véhicules autonomes en 2022 © Aptiv

Hyundai et Aptiv ont annoncé lundi 23 septembre 2019 créer une joint-venture pour développer des véhicules autonomes. Plus précisément, la coentreprise se penchera sur le design, le développement et la commercialisation de véhicules autonomes de niveaux 4 et 5 SAE. Hyundai et Aptiv espèrent clore la transaction au second semestre 2020, après avoir reçu toutes les autorisations préalables. Chacun détiendra 50% de la société qui sera dotée de 4 milliards de dollars. La coentreprise, dont le siège social sera basé à Boston,  sera dirigée par Karl Iagnemme, président d'Aptiv Autonomous Mobility.

 

Des tests de systèmes autonomes courant 2020

Les partenaires souhaitent débuter les tests de leurs systèmes autonomes en 2020. Un objectif ambitieux qui semble atteignable puisque Aptiv mène déjà plusieurs essais sur route ouverte. L'entreprise américaine assure avoir une centaine de véhicules autonomes circulant sur différents continents.

 

Par exemple, en partenariat avec Lyft, Aptiv fait circuler des véhicules autonomes sur les routes de Las Vegas. Toutefois, les véhicules ne fonctionnent pas toujours en mode autonome : l'opérateur doit conduire lui-même le véhicule dans les parkings et zones de pickup aux abords des hôtels. Mais Aptiv assure avoir réalisé 70 000 courses payées par les usagers à date. "Ce partenariat renforce encore plus les capacités de pointe d'Aptiv dans le développement de systèmes avancés d'aide à la conduite, les solutions pour les véhicules connectés et l'architecture intelligente du véhicule", déclare dans un communiqué Kevin Clark, président et CEO d'Aptiv.

 

Une plate-forme prête à la production pour 2022

Hyundai et Aptiv se sont fixés un second objectif qui est plus ambitieux : avoir une plate-forme véhicule autonome prête à la production pour 2022. Les partenaires précisent vouloir commercialiser cette plate-forme auprès de services de robot-taxi, des opérateurs de flotte et des constructeurs automobiles.

 

Pour y parvenir, les partenaires souhaitent établir différents centres technologiques à travers les Etats-Unis et l'Asie. Un centre principal en Corée servira de base pour les recherches autour de la modification du véhicule et fera office de banc d'essai pour développer une plate-forme de services associés à la conduite autonome. La forte présence d'Hyundai en Corée et les avancées du pays en matière de technologie 5G ont conforté les partenaires dans ce choix.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media