Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Qualcomm signe un accord à 4,5 milliards de dollars pour s'emparer de Veoneer

Qualcomm accélère sur le marché des systèmes avancés d'aide à la conduite et des véhicules autonomes. L'Américain est parvenu à un accord de 4,5 milliards de dollars pour s'emparer de l'équipementier automobile Veoneer, et plus précisément de sa division en charge des logiciels qui aident les véhicules à percevoir leur environnement.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Qualcomm signe un accord à 4,5 milliards de dollars pour s'emparer de Veoneer
Qualcomm signe un accord à 4,5 milliards de dollars pour s'emparer de Veoneer © Qualcomm

Accord définitif en vue de l'acquisition de Veoneer. Qualcomm a annoncé lundi 4 octobre 2021 être parvenu à un accord définitif avec le partenaire d'investissements SSW Partners afin de racheter l'équipementier automobile suédois. L'acquisition va se faire au prix de 37 dollars par action soit une valorisation de 4,5 milliards de dollars pour Veoneer.

L'Américain avait clairement affirmé ses ambitions en août dernier. L'entreprise avait surenchérit sur une offre de Magna International, un équipementier canadien, qui proposait 31,25 dollars par action soit 18% de moins. Qualcomm espère conclure la transaction l'année prochaine.

Les ADAS et la conduite autonome
Dans le détail, SSW Partner va garder l'activité de fournisseur direct de rang 1 dans l'automobile de Veoneer et céder l'activité "Arriver" de Veoneer à Qualcomm. Cette division logicielle aide les voitures à percevoir leur environnement et prendre les bonnes décisions de conduite. Elle va venir renforcer les ambitions de Qualcomm dans l'automobile et plus particulièrement dans les systèmes avancés d'aide à la conduite (ADAS) et la conduite autonome.

L'Américain a lancé une offre baptisée Snapdragon Ride Platform comprenant un System-on-Chip (SoC), un accélérateur, et une pile logicielle. L'offre, qui se concentre dans un premier temps sur des fonctionnalités de niveau 2+ SAE, est pensée pour pouvoir évoluer jusqu’au niveau 4+. Les actifs de vision par ordinateur, de politique de conduite, et d'aide à la conduite mis au point par la division Arriver vont être intégrés à cette solution Snapdragon Ride.

Qualcomm diversifie ses activités
"En intégrant ces actifs, Qualcomm accélère sa capacité à fournir une solution ADAS de pointe et horizontale dans le cadre de sa plateforme de châssis numérique", a commenté Cristiano Amon, président et CEO de Qualcomm. Les ADAS sont en plein essor que ce soit des systèmes anticollision, de stationnement autonome ou de maintien dans la voie. La plupart de ces systèmes nécessitent de collecter des données à l'aide de caméras et de les analyser en temps réel afin d'interpréter la situation dans un environnement précis et prendre la bonne décision.

Qualcomm mène une offensive dans ce domaine afin de diversifier ses sources de revenus qui proviennent majoritairement des smartphones. Qualcomm et Veoneer avaient d'ailleurs signé un accord de collaboration plus tôt dans l'année afin de développer un logiciel et une puce pour les systèmes d'aide à la conduite. Dans sa stratégie de diversification, Qualcomm s'est également emparé de Nuvia, une start-up à l'origine d'une ARM pour serveurs.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.