Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Torc Robotics (Daimler Truck) se rapproche d'AWS pour déployer plus de camions autonomes

Torc Robotics se rapproche d'AWS pour gérer le transfert, le stockage et l'analyse de très nombreuses données collectées pour développer sa technologie de conduite autonome. La filiale de Daimler Truck va aussi utiliser cette plateforme cloud pour réaliser de nombreuses simulations essentielles pour entraîner ses algorithmes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Torc Robotics (Daimler Truck) se rapproche d'AWS pour déployer plus de camions autonomes
Torc Robotics (Daimler Truck) se rapproche d'AWS pour déployer plus de camions autonomes © Daimler Truck AG

Les annonces se suivent et se ressemblent. Les constructeurs automobiles se rapprochent de plateformes cloud afin d'assurer le déploiement de leurs véhicules connectés et de leurs flottes de véhicules autonomes. Ce mercredi 17 février 2021, Torc Robotics, filiale indépendante de Daimler Truck spécialisée dans les logiciels d'automatisation des véhicules, a annoncé choisir AWS comme étant son fournisseur de cloud préférentiel.

Simulation, collecte et analyse des données
Torc Robotics développe une plateforme de conduite autonome de niveau 4 SAE qui repose sur des ordinateurs de bord pour traiter les données des capteurs en temps réel et un logiciel qui gère les tâches de conduite dynamique lorsque le véhicule circule. L'ensemble des briques logicielles collectent et traitent donc les données brutes provenant des Lidar, radars et caméras dont les prochaines générations auront une meilleure résolution ce qui signifie encore plus de données à analyser.

En parallèle, les portions de routes sur lesquelles circulent les camions augmentent progressivement ce qui conduit aussi à faire croître le nombre de données à traiter et stocker. Par exemple, la flotte qui réalise actuellement les tests sur route ouverte au Nouveau Mexique produit déjà des petabytes de données (1 petabytes = 1 millions de gigabytes), affirme Torc. La filiale de Daimler souhaite donc utiliser AWS afin d'améliorer l'efficacité des transferts des données collectées avec ses tests sur route ouverte.

La plateforme cloud est capable de gérer le transfert rapide d'une grande quantité de données et son stockage, tout en proposant la puissance de calcul nécessaire au déploiement des technologies de conduite autonome. AWS permettra aussi de lancer des simulations à grande échelle qui nécessitent d'importantes capacités de calculs mais sont primordial pour entraîner les algorithmes. "Notre logiciel est testé avec des simulations qui combinent scénarios synthétiques et données provenant de capteurs", ajoute Ben Hastings, CTO de Torc Robotics.

La prochaine génération de camion autonome
L'annonce du choix d'AWS intervient alors que Torc Robotics souhaite prochainement déployer sa nouvelle génération de camions autonomes au Nouveau-Mexique et en Virginie. "Notre capacité à gérer les données doit être en mesure de suivre le rythme [de ces nouveaux déploiements, Ndlr], que ce soit pour le transfert, le stockage ou l'augmentation de nos capacités de simulation, commente Michael Fleming, CEO de Torc, dans un communiqué. Avec AWS, nous avons une solution de confiance qui la capacité de calcul nécessaire, la vitesse de transfert et la sécurité lorsque nous en avons besoin".

Torc Robotics n'est pas le premier à faire une telle annonce. Récemment, Volkswagen et Cruise (General Motors) ont fait le choix de s'appuyer sur le cloud de Microsoft pour développer leurs technologies de conduite autonome. Ford, quant à lui, semble se rapprocher de Google avec qui il a récemment noué un partenariat autour d'Android Auto et de l'accélération de sa transformation numérique.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media