Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Volkswagen se lance (aussi) dans l'autopartage avec We

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Volkswagen a annoncé mercredi 4 juillet 2018 qu'il allait lancer en Allemagne une plate-forme de caresharing sous sa marque Volkswagen We dédiée aux nouveaux services de mobilité. Le constructeur allemand surfe sur la même stratégie que ses concurrents Daimler (Car2Go) et BMW (DriveNow) qui ont décidé en mars 2018 de regrouper leurs services de mobilité.  

Volkswagen se lance (aussi) dans l'autopartage avec We
Volkswagen va lancer en Allemagne son service d'autopartage composé uniquement de véhicules électriques en 2019. © Volkswagen

Volkswagen enrichit son offre mobilité. Le constructeur a annoncé mercredi 4 juillet 2018 vouloir lancer un service d'autopartage avec une flotte composée uniquement de véhicules électriques. Cette annonce fait écho à celles de Renault et PSA qui veulent prendre la relève d'Autolib' à Paris. Surtout, Volkswagen rejoint un peu tardivement la stratégie de ses concurrents BMW et Daimler qui proposent déjà un tel service avec leurs plates-formes DriveNow et Car2Go qu'ils ont décidé de fusionner en mars 2018.

 

Volkswagen précise lancer ce service de car sharing en Allemagne en 2019 sur une plate-forme baptisée We. Cette plate-forme sera ensuite déployée dans les principales villes d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Asie en 2020. Volkswagen We est la marque du constructeur dédiée aux nouveaux services de mobilité. Cette dernière est vue comme un laboratoire et ses équipes testent différents services allant de la livraison dans le coffre des véhicules à l'aide au stationnement.

 

We et MOIA, deux marques complémentaires

Avec sa plate-forme de car sharing We, Volkswagen va proposer des locations courte durée et longue durée, mais le constructeur ne précise pas encore la tarification qui sera appliquée. Au-delà des voitures électriques, Volkswagen pourrait étendre encore plus sa plate-forme en y intégrant sa trottinette électrique Cityskater et son scooter électrique Streemate, qui sont encore au stade de la conception. Elle pourrait aussi permettre à ses utilisateurs de mettre leur propre véhicule en location.

La plate-forme We va venir en complément de la marque MOIA. Cette dernière lancée en 2016 se concentre sur le déploiement d'une offre de VTC et le marché du pooling (la mise en commun de flottes privées et publiques d'automobiles) en lien avec les services de transport collectifs. En décembre 2017, le constructeur a dévoilé le premier projet de la marque : un concept de véhicule pensé pour l'autopartage. Le constructeur allemand est définitivement tourné vers le déploiement de nouveaux services de mobilité.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale