Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Volkswagen investit 44 milliards d'euros dans le véhicule du futur et les services de mobilité

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Volkswagen poursuit son offensive numérique. Le groupe automobile a annoncé vendredi 16 novembre 2018 investir 44 milliards d'euros jusqu'à fin 2023 dans l'électro-mobilité, la conduite autonome, les nouveaux services de mobilité, ainsi que dans la digitalisation des véhicules et de ses usines.

Volkswagen investit 44 milliards d'euros dans le véhicule du futur et les services de mobilité
Volkswagen entend mettre à disposition des Berlinois 1500 e-Golf en free floating au cours du second trimestre 2019 et regrouper ses différents services de mobilité sur une plate-forme unique. © Volkswagen AG

Volkswagen se tourne clairement vers les véhicules électriques, autonomes et connectés. Le groupe de Wolfsburg a annoncé vendredi 16 novembre 2018 un plan d'investissement de 44 milliards d'euros jusqu'à fin 2023 pour développer le véhicule du futur, proposer de nouveaux services de mobilité et accélérer la digitalisation de ses usines. Un investissement conséquent qui représente près d'un tiers de ses dépenses totales sur la période 2019-2023, précise le constructeur automobile.

 

"Nous concentrons nos investissements sur les futurs domaines de la mobilité", affirme dans un communiqué Herbert Diess, le président du directoire du groupe Volkswagen. Du côté des véhicules autonomes, Volkswagen s'est allié à l'Israélien Mobileye. Les partenaires ont annoncé en octobre dernier la création d'une joint-venture baptisée "New Mobility in Israel". Celle-ci a pour objectif de déployer progressivement un service de robot-taxi avec des véhicules électriques en Israël à partir de début 2019.

 

Les nouveaux services de mobilité

Au sein du groupe, depuis plusieurs mois, la marque Volkswagen multiplie les annonces autour de nouveaux services de mobilité. Elle a annoncé en août dernier le lancement d'un service de véhicules en free-floating sous le nom de We Share et a dévoilé ses ambitions dans les nouveaux services de mobilité. La marque entend développer une plate-forme unique baptisée "One Digital Platform" (ODP) devant regrouper et connecter ses véhicules, ses clients et ses services. Volkswagen a aussi annoncé la digitalisation de ses ventes et l'ouverture d'une plate-forme de commerce en ligne en 2020.

 

En parallèle, le groupe s'affiche résolument tourné vers le développement des véhicules électriques. Ce positionnement devant notamment lui permettre de tourner la page du "dieselgate". Et Volkswagen est en discussions avec Ford en vue d'un partenariat pour fabriquer en commun une gamme de véhicules utilitaires légers. Si l'accord est pour l'instant tourné vers une coopération industrielle, Volkswagen ne ferme pas la porte à d'éventuelles coopérations dans d'autres domaines. Mais le groupe n'en dit pas plus pour l'instant.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale