Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Volkswagen veut équiper un ID Buzz du système de conduite autonome d'Argo AI

Volkswagen veut un équiper son célèbre Combi du système de conduite d'Argo AI. Le but étant de mettre en place un service de robot-taxi grâce à son ID Buzz électrique et de réaliser dans le courant de l'année les premiers tests de conduite autonome avec un ID Buzz en Allemagne.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Volkswagen veut équiper un ID Buzz du système de conduite autonome d'Argo AI
Volkswagen veut équiper un ID Buzz du système de conduite autonome d'Argo AI © Volkswagen

Volkswagen veut faire de l'ID Buzz son premier véhicule autonome dédié à la mobilité partagée. Le constructeur souhaite que l'héritier de son mythique combi, équipé de la technologie de conduite autonome d'Argo AI, soit en circulation sur les routes ouvertes dès 2025.

"Cette année, nous allons mener pour la première fois des essais terrain en Allemagne, en utilisant le système de conduite autonome d’Argo AI sur une version du futur ID Buzz", explique Christian Senger, directeur du développement pour la conduite autonome, dans un communiqué. La première mondiale de l'ID Buzz électrique, quant à elle, est prévue pour l'année prochaine.

Des ID Buzz autonomes pour Doha ?
Volkswagen rappelle avoir investi à parts égales avec Ford dans la start-up Argo AI qui est spécialisée dans les plateformes logicielles de conduite autonome. En plus de cet investissement d'un milliard de dollars, Volkswagen a intégré sa filiale AID (Autonomous Intelligent Driving) dans Argo AI.

En parallèle, le constructeur automobile planche aussi en interne, avec sa division Car.Software, sur des systèmes avancés d'aide à la conduite et de conduite automatisée de niveau 4 SAE. Ces recherches se concentrent toutefois sur les véhicules particuliers. La filiale Volkswagen Véhicules Utilitaires, quant à elle, se concentre sur les robots-taxis et les fourgons.

Au-delà d'équiper un ID Buzz  électrique de la plateforme de conduite autonome d'Argo AI, l'idée est donc de mettre en place tout un système de véhicule en autopartage et de covoiturage similaire à son offre MOIA. Cette marque dédiée aux nouvelles mobilités a dévoilé un monospace électrique conçu pour l'autopartage. Allant dans ce sens, le groupe VW avait déjà annoncé vouloir mettre en circulation des ID Buzz et des bus Scania autonomes à Doha à l'horizon 2022.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.