Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'interdiction de WeChat aux Etats-Unis pourrait faire chuter les ventes globales d'iPhones de 30%

Vu ailleurs Apple risque de voir ses ventes d'iPhones chuter lourdement en cas d'interdiction mondiale de l'application WeChat par le gouvernement américain. Cette application, presque obligatoire en Chine, est aussi l'un des seuls moyens de communiquer avec la Chine depuis l'extérieur. Son interdiction conduirait les chinois à se tourner vers d'autres fabricants de smartphones.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'interdiction de WeChat aux Etats-Unis pourrait faire chuter les ventes globales d'iPhones de 30%
L'interdiction de WeChat aux Etats-Unis pourrait faire chuter les ventes globales d'iPhones de 30% © Unsplash/Fabian Grohs

Donald Trump mène un combat contre les entreprises chinoises qui pourrait avoir d'importantes répercussions sur des entreprises américaines, et notamment Apple. Le président américain a adopté un ordre exécutif visant à interdire l'utilisation de l'application TikTok, mais aussi de WeChat, une application détenue par l'entreprise chinoise Tencent.

Le gouvernement semble tout simplement vouloir retirer WeChat de l'App Store et du Google Play Store. Une décision qui pourrait fortement affecter les ventes d'Apple, d'après le célèbre analyste Ming-Chi Kuo, même s'il n'est pas encore précisé si cette interdiction se fera uniquement sur le territoire américain ou partout dans le monde.

Jusqu'à 30% de baisse des ventes d'iPhones
Dans le pire scénario, c'est-à-dire si Apple est contraint de retirer l'application WeChat de son App Store partout dans le monde, les ventes d'iPhones pourraient chuter de 25 à 30%, selon une note de Ming-Chi Kuo reprise par MacRumors. Et les ventes des autres produits Apple (AirPod, iPad, Apple Watch et Mac) baisseraient de 15 à 25%.

Dans un scénario plus optimiste, c'est-à-dire si Apple est contraint de retirer WeChat uniquement de l'App Store américain, les ventes d'iPhone baisseraient de 3 à 6% et celles des autres produits de moins de 3%. Si Apple ne détaille pas ses ventes par région, ce qui complexifie l'établissement de ces prévisions, les ventes au sein de la Chine représente un peu plus de 15% de son chiffre d'affaires global pour le trimestre qui s'est terminé en juin, explique MacRumors. Apple réalise donc une part significative de ses ventes dans ce pays.

WeChat, une application indispensable
"Etant donné que WeChat est une application essentielle pour les utilisateurs chinois, intégrant des services de communication, de paiement, d'e-commerce, des logiciels de socialisation, des journaux, et des fonctionnalités de productivité, nous pensons que la décision va stopper les ventes d'iPhones sur le marché chinois", explique l'analyste Ming-Chi Kuo.

WeChat est une application extrêmement populaire auprès des chinois et revendique plus de 1,2 milliard d'utilisateurs actifs mensuels. Le gouvernement ayant bloqué la plupart des applications de messageries instantanées non chinoises (WhatsApp, Line, Telegram, Viber, KakaoTalk...), WeChat s'est imposée par défaut comme la solution incontournable pour communiquer entre les frontières.

Si les chinois ne peuvent plus installer facilement cette application, il est fort probable qu'un grand nombre d'entre eux se tournent vers d'autres fabricants de smartphones. Cela pourrait même contribuer à faire augmenter les ventes de Huawei. Le fabricant chinois, qui développe son propre magasin d'applications en raison de ce conflit opposant la Chine aux Etats-Unis, réalise déjà une grande partie de ses ventes en Chine.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media