Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le gouvernement veut favoriser les collaborations entre la French Tech et les grands groupes

La mission numérique des grands groupes, lancée en août 2020 par le gouvernement, devient la French Tech Corporate Community. Cette initiative qui regroupe 90 entreprises vise à favoriser les collaborations entre les grands groupes et les start-up. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le gouvernement veut favoriser les collaborations entre la French Tech et les grands groupes
Le gouvernement veut favoriser les collaborations entre la French Tech et les grands groupes © Cyton Photographie/Unsplash

La mission numérique des grands groupes change de nom et devient la French Tech Corporate Community, annoncent Juliette de Maupeou (vice-présidente innovation et stratégie chez Capgemini Invent) et Nicolas Guérin (digital experience officer chez Natixis), les deux coordinateurs, ce mardi 15 mars. Au-delà de la dénomination, les objectifs changent. Il s'agit désormais de renforcer "la coopération entre grands groupes et start-up" pour réussir "la transformation numérique de l'économie française".

Une communauté de 90 entreprises
La mission numérique des grands groupes a été lancée en août 2020 par le gouvernement. Elle souhaitait trouver des leviers pour aider les entreprises – grandes comme petites entités – à débuter ou accélérer leur transformation numérique. Elle regroupe aujourd'hui une communauté de 90 entreprises autour de plusieurs chantiers, tels que le soutien et la transformation des compétences et de la formation, la souveraineté des données au niveau européen ou encore l'utilisation du numérique comme levier pour contribuer à la transition écologique.

Vient donc de s'ajouter l'aspect collaboratif entre pépites et grands groupes. Un changement opéré par l'arrivée de la Mission French Tech – une structure qui cherche à proposer un accompagnement personnalisé aux jeunes pousses jugées les plus prometteuses et listées dans ses classements Next40 et FT120 – au sein de ce dispositif.

Un rapprochement "incontournable"
Le rapprochement de ces deux "écosystèmes" est devenu "incontournable" pour "assurer l'avenir économique de notre pays", d'après Cédric O, le secrétaire d'Etat chargé de la transition numérique et des communications électroniques. Les modalités de fonctionnement n'ont pas encore été précisées.

Il existe déjà des initiatives visant à favoriser les collaborations entre les industriels et les start-up, en particulier dans la santé numérique à l'image de Coalition Next. Ce regroupement d'acteurs dans la santé (Lilly, Medtronic, Novartis, Pfizer…) cherche des solutions innovantes à déployer au sein de leurs établissements.?

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.