Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Reconduite comme commissaire européenne, la Danoise Margrethe Vestager récupère le portefeuille du Numérique

La présidente-élue de la commission européenne, Ursula Von der Leyen, a annoncé mardi 10 septembre 2019 avoir reconduit Margrethe Vestager dans ses fonctions de commissaire à la Concurrence. La Danoise, connue pour être intransigeante avec les GAFAM, hérite également du portefeuille du Numérique pour les cinq prochaines années.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Reconduite comme commissaire européenne, la Danoise Margrethe Vestager récupère le portefeuille du Numérique
Commissaire européenne depuis 2014, Margrethe Vestager le restera encore pour cinq ans. © Johannes Jansson / Wikimedia

Voilà une nouvelle qui ne devrait pas plaire aux GAFAM. Margrethe Vestager a été reconduite dans ses fonctions dans le cadre de la prochaine commission européenne, dont la composition a été dévoilée mardi 10 septembre 2019 par la présidente Ursula Von der Leyen. La commissaire à la Concurrence est connue pour être intraitable avec les acteurs de la Silicon Valley… et notamment Google, à qui elle a infligé des amendes record de 2,42 milliards et de 4,34 milliards d’euros pour des abus de position dominante avec son moteur de recherche puis son système d’exploitation pour smartphones, Android.

 

UN CHAMP D’ACTION éLARGI

Ainsi confortée dans sa mission, la Danoise prend du galon et hérite également du portefeuille du Numérique. Elle sera également troisième vice-présidente de la commission Von der Leyen. Il faut dire que Margrethe Vestager, un temps pressentie pour prendre la tête de l’institution européenne, s’est forgé une réputation de personne intransigeante. On lui doit également l’interdiction de la fusion entre l’Allemand Siemens et le Français Alstom, pourtant soutenue par les gouvernements des dits pays dans le but de créer "un géant européen du ferroviaire" façonné sur le modèle d’Airbus.

 

Cette volonté de fer lui a valu le sobriquet de "femme des impôts" par le président américain Donald Trump, à qui elle livre une guerre ouverte au sujet des grandes entreprises technologiques. Margrethe Vestager a également sommé Apple de rembourser quelque 13 milliards d’euros à l’Irlande, qui lui aurait accordé des "cadeaux" fiscaux à répétition. De nombreux chantiers attendent la politicienne ces cinq prochaines années. Elle devra notamment répondre aux préoccupations croissantes quant à la confidentialité et à l’utilisation des données. Sa nomination, comme celle des 26 autres commissaires, doit encore être validée par le Parlement européen, qui l’auditionnera dans les prochaines semaines. Si tout se passe bien, la commission Von der Leyen devrait prendre ses fonctions le 1er novembre prochain.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale