Véhicule autonome : Aurora proche d'un accord pour son introduction en bourse

Aurora, la start-up spécialisée dans les véhicules autonomes qui s'est emparée d'Uber ATG, réfléchit à réaliser son introduction en bourse. Dans ce cadre, elle devrait annoncer un accord de fusion avec la société Reinvent Technology Partners Y, créée spécialement pour l'occasion.

Partager
Véhicule autonome : Aurora proche d'un accord pour son introduction en bourse

Aurora, jeune pousse qui développe des véhicules autonomes, est proche d'un accord pour fusionner avec Reinvent Technology Partners Y. Une telle fusion permettrait à Aurora de faire son introduction en bourse.

Reinvent Technology Partners Y est une société d'acquisition à vocation spécifique ("special purpose acquisition company", ou SPAC) lancée par le cofondateur de LinkedIn, Reid Hoffman, le fondateur de Zynga, Mark Pincus, ainsi que Michael Thompson, rapporte TechCrunch. Suivant le procédé classique des SPAC, elle a déjà réalisé son introduction en bourse dans le but de fusionner ensuite avec Aurora (une société privée) pour lui éviter de passer par le processus d'introduction en bourse traditionnel.

Quelle valorisation viser ?
L'un des points de friction est la valorisation ciblée, qui s'élevait jusqu'à présent à 20 milliards de dollars, selon TechCrunch. Elle serait désormais fixée aux alentours de 12 milliards de dollars, et l'accord devrait être annoncé dans les prochains jours. Aurora et Reinvent ont refusé de commenter l'information auprès de TechCrunch.

Aurora a déjà des liens avec Reid Hoffman. La jeune pousse a levé 90 millions de dollars en février 2018 auprès de Greylock Partners et Index Ventures, deux fonds d'investissements dans lesquels Reid Hoffman est associé. L'année suivante, la start-up a levé plus de 530 millions de dollars auprès de différents investisseurs, dont Reinvent Capital.

Des partenariats avec Toyota, Denso et Volvo
Aurora a été fondée en 2017 par d'anciens cadres provenant des divisions de Google, Tesla et Uber travaillant sur la conduite autonome. La start-up travaille à la fois sur une plateforme logicielle destinée aux camions et une plateforme pour équiper des véhicules légers pouvant intégrer un service de robot taxi. Elle a été mise sur le devant de la scène lors de l'acquisition d'Uber ATG, la division "véhicules autonomes" de l'entreprise de VTC, en décembre dernier.

Depuis, elle a annoncé un partenariat avec Toyota et Denso afin d'équiper les monospaces Sienna de sa plateforme et réfléchir à la production en masse de véhicules autonomes conçus pour des services de transport à la demande. Aurora a également noué un partenariat avec Volvo autour de camions autonomes et racheté des start-up spécialisées dans les Lidars, des capteurs qu'elles jugent essentiel pour mettre au point son système de conduite autonome.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS