Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

BMW et Daimler finalisent le rapprochement de leurs services d'auto-partage

Share Now, le service de véhicules en auto-partage et en libre service de BMW et Daimler, prend officiellement vie. Les deux applications Car2Go (Daimler) et Drive Now (BMW) vont changer de nom le 12 novembre et voir leurs flottes fusionner dans les villes où elles sont toutes les deux présentes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

BMW et Daimler finalisent le rapprochement de leurs services d'auto-partage
BMW et Daimler finalisent le rapprochement de leurs services d'auto-partage © car2go

Car2Go et Drive Now, les services de véhicules en auto-partage et en libre service de Daimler et BMW, fusionnent officiellement. Les constructeurs automobiles avaient annoncé le rapprochement de leurs services de mobilités et détaillé la création de cinq services de mobilité distincts en février dernier (Park Now, Charge Now, Share Now, Reach Now et Free Now). A partir du mardi 12 novembre 2019, les deux services d'auto-partage Car2Go et Drive Now prendront donc le nom de Share Now.

 

20 000 véhicules répartis dans 21 villes

La nouvelle application Share Now sera accessible dans 21 villes européennes, dont Paris où s'est implanté Car2Go. Pour les clients, ce changement sera visible après la mise à jour de leur application. Le plus gros changement se fera dans les villes où les deux applications cohabitaient (Berlin, Hambourg, Munich, Cologne, Düsseldorf, Milan et Vienne) : les deux parcs de véhicules en auto-partage seront progressivement fusionnés jusqu'au premier trimestre 2020. Les constructeurs vont aussi changer progressivement l'identité visuelle de leur flotte de 20 000 véhicules au cours des prochaines semaines.

 

Le service d'auto-partage Share Now revendique plus de quatre millions de membres. Toutefois la concurrence est rude sur ce secteur. Plusieurs constructeurs automobiles lancent leurs propres applications. A commencer par Renault et PSA avec leurs services parisiens Moov'in.Paris et Free2Move. Mais aussi Volkswagen avec son application WeShare. A l'inverse, General Motors semble faire marche arrière avec Maven, service qu'il a discrètement retiré de huit villes américaines sur les 17 où il était présent.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale