Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Etude] "En 2021, les start-up européennes ont créé presque plus de valeur qu'en 20 ans"

Étude L'Europe attire les investisseurs et compte de plus en plus de licornes dans ses frontières. Selon le dernier rapport de la banque d’affaires internationales GP Bullhound, 2021 a donné naissance à 52 nouvelles sociétés valorisées à plus d'un milliard de dollars. Cela porte désormais le total à 166 licornes dans la région. L'engouement est tel que l'Europe compte son premier titan, une entreprise valorisée à plus de 50 milliards de dollars, et un autre devrait suivre selon les prévisions des analystes. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

[Etude] En 2021, les start-up européennes ont créé presque plus de valeur qu'en 20 ans
[Etude] "En 2021, les start-up européennes ont créé presque plus de valeur qu'en 20 ans" © Marvin Meyer / Unsplash

Selon le dernier rapport "Titans of Tech 2021" de la banque d’affaires internationales GP Bullhound, l'écosystème Tech européen a le vent en poupe. Boostée par la pandémie mondiale et la forte demande en produits numériques et services technologiques , l'année 2021 aura été celle de tous les records pour les start-up européennes. La région comptabilise désormais 166 licornes pour une valorisation totale de 801 milliards de dollars.

D'après les analystes, cette année, 52 nouvelles entreprises ont atteint une valorisation à plus d'un milliard décrochant ainsi le statut de licorne. Ensemble ces nouvelles venues représentent une valeur combinée de 94 milliards de dollars. C'est l'équivalent d'une multiplication par 1,6 par rapport à 2020.

Software, fintech et e-commerce en tête
Par ailleurs, le rapport ne manque pas de noter que de nouveaux secteurs attirent les investisseurs. Jusqu'alors dominé par les sociétés de logiciels d'entreprise, le palmarès cède un peu plus la place au commerce électronique et autres places de marché très demandées durant les mesures de confinement à travers l'Europe.

Bien que le software reste en première position avec 21 nouvelles licornes, le secteur des Marketplaces compte sept jeunes pousses supplémentaires et l'e-commerce en compte six. En France, Vestiaire collective, suite à une levée de fonds de 178 millions d'euros, a récemment rejoint Blablacar, Dataiku ou encore Voodoo dans le cercle très fermé des licornes bleu blanc rouge.

Selon le rapport, la fintech tire également son épingle du jeu et occupe la deuxième place du podium avec 13 nouvelles pépites. La start-up suédoise Klarna a levé un montant record d'un milliard de dollars sur les marchés privés, portant sa valorisation à 31 milliards de dollars avant une éventuelle introduction en bourse, ce qui en fait l'une des fintech les plus valorisées au monde.

Bientôt un premier titan pour la suède
Récemment lancée en France, Klarna est en passe de décrocher le statut de Titan, un club encore plus select d'entreprise valorisée à plus 50 milliards de dollars. Pour l'instant, seul l'européen Adyen s'y est fait une place avec une valorisation à 61,5 milliards de dollars au 12 mai 2021, soit une hausse de 92,5 % par rapport à l'année précédente. Spotify, un peu plus loin, a franchi la barre des 50 milliards de dollars plus tôt cette année, avant de redescendre à 43,1 milliards de dollars au 12 mai 2021.

Klarna a également permis à la Suède de se hisser en haut du classement par pays avec une valeur cumulée de 151 milliards de dollars pour seulement 13 licornes. Le scandinave détrône ainsi le Royaume-Uni reste néanmoins en tête pour le nombre de licornes (37), suivi par Israël (32) l’Allemagne (23) et enfin la France qui en compte 13 également. L’Hexagone rattrape son retard avec 5 nouvelles arrivées cette année (Mirakl, Vestiaire Collective, Meero, Talend et Criteo), pour une valorisation totale de 8,1 milliards de dollars.

Des investissements qui vont perdurer
L'Europe attire les investissements de toutes parts. Les investisseurs en capital de croissance sont les plus actifs, mais les investisseurs en capital alternatif et public ont considérablement augmenté, indique le rapport. Au cours des 12 derniers mois, le nombre d'investisseurs alternatifs et de fonds publics soutenant les technologies européennes a considérablement augmenté.

Cet intérêt redynamise le territoire de manière considérable. "En un an, l'augmentation de la valeur combinée des principales entreprises technologiques européennes a presque égalé ce qu'il a fallu 20 ans pour atteindre", indique GP Bullhound notant que l'année n'est pas encore terminée.

Et ce n'est pas près de s'arrêter là selon les analystes. "Le Royaume-Uni, la région DACH (Allemagne, Suisse et Autriche) et la France resteront probablement les points chauds où les futures licornes trouveront leurs marques", prévoit la banque d'affaires. Parmi les start-up en lice pour le statut de licorne ces deux prochaines années, on retrouve 8 pépites françaises, dont Qonto, ManoMano, Sorare ou encore Ecovadis.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.