Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Il est désormais possible de passer des appels vidéo depuis Slack vers Microsoft Teams

Vu ailleurs Le logiciel de discussion de groupe Slack a intégré une fonctionnalité d’appel vidéo vers Microsoft Teams. Si elle peut surprendre, Teams étant à ce jour le principal concurrent de Slack, cette annonce rappelle le poids indéniable de l'offre Office 365 dans le monde professionnel.
mis à jour le 02 avril 2020 à 09H30
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Il est désormais possible de passer des appels vidéo depuis Slack vers Microsoft Teams
Il est désormais possible de passer des appels vidéo depuis Slack vers Microsoft Teams © Unsplash / Pankaj Patel

Actualisation le 2 avril 2020 : Le travail d’intégration a été rapide. Slack confirme sur son site qu’il est désormais possible de passer des appels (audio ou vidéo) vers Microsoft Teams depuis son outil. Il est aussi possible de voir les participants d'un call avant de le rejoindre, et même de définir l’outil de Microsoft comme mode de communication par défaut.

Article original : La pandémie de Covid-19 accélère le calendrier. Le CEO de Slack, Stewart Butterfield, a indiqué vendredi 27 mars 2020 à un analyste de RBC Capital Markets que sa société travaille à l’intégration d’une fonctionnalité d’appel vers Microsoft Teams. La plate-forme de communication collaborative entend ainsi rester attractive, sachant que sa concurrente est souvent incluse par défaut dans les abonnements Office 365 – qui comprennent aussi Outlook, OneDrive et SharePoint – souscrits par ses clients. Aucune date de lancement n’a été avancée. La suite bureautique de Microsoft reste très populaire au sein des grandes entreprises.

PRÉSERVER SA BASE D’UTILISATEURS

Rapportée par nos confrères de CNBC, cette information peut surprendre car Teams est le principal concurrent de Slack, et a été développé par Microsoft après l'échec du rachat de la start-up. Slack, qui propose des services payants d’appels audio et vidéo, intègre déjà une compatibilité avec d'autres outils de la suite Microsoft Office 365 depuis l’an dernier. A l’heure du télétravail généralisé, la start-up pourrait chercher à éviter une fuite de ses 12 millions d'utilisateurs – un nombre annoncé en octobre 2019 – vers Teams, qui en possède lui 44 millions. Simplifier les échanges avec des équipes qui exploitent d'autres outils collaboratifs est l'une des priorités stratégiques de la start-up.

"Microsoft et Zoom constituent également un substitut virtuel aux réunions physiques depuis que le télétravail s’est généralisé ces dernières semaines pour éviter la propagation du nouveau coronavirus, aurait ainsi souligné Stewart Butterfield au cours de cet échange avec RBC Capital Markets. Nous travaillons à l’intégration de fonctionnalités d’appel vers Teams." Si le PDG s’est réjoui d’une explosion de la fréquentation de sa plate-forme dans une série de tweets publiés le 25 mars (cf. ci-dessous), Teams et Zoom profitent du même engouement. Alors que le premier a récemment annoncé avoir gagné 12 millions d’utilisateurs quotidiens en une semaine, le second a vu son cours en bourse exploser depuis le début 2020… après avoir enregistré une hausse de 1 270% d’utilisateurs par rapport à la même période en 2019.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media