Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[MWC 2019] Services de mobilité et voiture connectée, quelle stratégie pour Seat ?

Constatant que le business model des constructeurs automobiles évolue, Seat souhaite suivre la tendance et proposer ses propres solutions adaptées aux nouveaux services de mobilité. Preuve de son implication, Seat prend en main la stratégie micro-mobilité pour le groupe Volkswagen.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Services de mobilité et voiture connectée, quelle stratégie pour Seat ?
[MWC 2019] Services de mobilité et voiture connectée, quelle stratégie pour Seat ? © Seat

Seat va mener la stratégie micro-mobilités du groupe Volkswagen. A charge pour la marque de proposer des idées et créer des produits conçus pour parcourir de courtes distances. Cette annonce, faite au MWC 2019 de Barcelone, survient trois mois après que Seat ait dévoilé sa trottinette électrique Seat eXS conçue par Segway et complète assez logiquement la présentation de Minimo, le concept-car spécialement conçu pour les services de mobilité.

 

Développer des services de mobilité grâce aux concessionnaires

"Les plates-formes de mobilité, sauf peut-être des géants comme Google, Uber et DiDi, ne peuvent pas développer et produire leurs propres véhicules sur-mesure", assure Luca de Meo, président de Seat. Ils ont besoin des constructeurs automobiles pour y parvenir. D'où la production éventuelle d'un véhicule type Minimo en marque blanche. Sur ce type de produit, We Share, le service d'autopartage du groupe Volkswagen, pourrait aussi être l'un des clients de Seat qui pourrait s'occuper lui-même d'opérer la marque en Espagne. Le constructeur espagnol s'est d'ailleurs emparé de la start-up Respiro, qui propose des véhicules en auto-partage, en février 2018.

 

Luca de Meo explique que Seat pourrait utiliser la technologie de Respiro pour "ouvrir des divisions de mobilité chez les concessionnaires". Ils ont l'expérience, la connaissance du territoire et la main d'œuvre nécessaire pour opérer des plates-formes de mobilité. Si le métier de constructeur automobile se transforme, celui de concessionnaire aussi. L'idée serait de leur vendre la plate-forme de mobilité en même temps que les véhicules afin qu'ils puissent facilement lancer leur propre service de mobilité.

 

Une voiture personnalisée

Si Seat cherche à développer les micro-mobilités, Leyre Olavarria, head of connected car, ajoute que la marque souhaite aussi "personnaliser" au maximum les véhicules eux-mêmes. "Seat passe d'un constructeur automobile à un fournisseur de mobilité, ajoute-elle. Dans le futur, Seat pourrait avoir des clients qui n'ont pas de voiture". Le constructeur imagine donc que "le véhicule puisse reconnaître la personne qui s'installe derrière le volant afin de régler automatiquement la température, la musique et autres fonctionnalités", explique Leyre Olavarria.

 

En améliorant de tels services, il devient plus facile de partager un véhicule qui s'adapte au conducteur. Seat veut aussi connecter la voiture elle-même afin que son propriétaire ou locataire puisse accéder à des informations comme le niveau de la batterie ou la localisation du véhicule même s'il n'est pas à l'intérieur.

 

Création d'une software house

Allant dans ce sens, Sébastien Guigues, le président de Seat France, rappelle que la marque a aussi annoncé à l'occasion du MWC 2019 "la création d'une software house". Cette entité, composée d'une centaine de développeurs, sera accueillie courant 2019 "au cœur du Metropolis Lab de Seat à Barcelone". A charge pour cette équipe de renforcer la stratégie de digitalisation opérée par le groupe Volkswagen et contribuer au développement des nouveaux concepts de mobilité et des véhicules connectés souhaités par Seat.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale