Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Recherche visuelle et essayage virtuel, Facebook poursuit son offensive dans l'e-commerce

Facebook confirme son offensive dans l'e-commerce. Le réseau social, qui possède également Instagram et WhatsApp, souhaite favoriser les achats en ligne sur ses plateformes en permettant aux boutiques de mettre en avant leurs produits et de développer des outils d'essayage en réalité augmentée. Facebook planche également sur une solution de reconnaissance visuelle permettant de retrouver facilement des articles similaires d'un produit qui plaît.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Recherche visuelle et essayage virtuel, Facebook poursuit son offensive dans l'e-commerce
Recherche visuelle et essayage virtuel, Facebook poursuit son offensive dans l'e-commerce © Facebook

Face à l'engouement pour les achats en ligne, Facebook a dévoilé mardi 22 juin 2021 de nouvelles fonctionnalités tournées vers l'e-commerce. A l'occasion d'un live audio sur Facebook, Mark Zuckerberg a confirmé vouloir investir dans les technologies de réalité augmenté et d'intelligence artificielle. Le but est que les acheteurs puissent facilement retrouver les produits qui leur plaisent et visualiser les articles avant de les acheter.

Essayage en réalité augmentée
Instagram va donc tester un nouvel outil de reconnaissance visuelle alimenté par l'intelligence artificielle. L'idée est qu'un utilisateur puisse se voir proposer des articles similaires à un produit qui lui a plu sur le réseau social en quelques clics. A terme, Facebook souhaite proposer un outil de reconnaissance visuel pour des photos prises depuis son appareil photo.
 

Facebook développe une solution de recherche visuelle.


Comme évoqué à l'occasion de sa conférence annuelle F8 pour les développeurs, Facebook veut également faciliter la création d'expériences d'essayage en réalité augmentée avec ses API Modiface et Perfect Corp accessibles dans Shops. "De nouveaux outils sont également introduits pour permettre aux marques d'inclure des catalogues de produits en réalité augmentée dans les publicités, qui afficheront automatiquement des produits pertinents aux utilisateurs en fonction de leurs intérêts", ajoute la firme de Mark Zuckerberg.

Elle n'est pas la première à se lancer dans de tels projets d'essayage en réalité augmentée. Pinterest a lancé un outil similaire pour essayer des produits de beauté tout comme Google ou encore Essie. Shopify s'est récemment emparé Primer pour proposer des outils de réalité augmentée aux e-commerçants et Amazon a ouvert un salon de coiffure à Londres pour tester des outils de réalité augmentée.

Proposer Shops sur Marketplace
En plus de ces solutions, Mark Zuckerberg a également annoncé que Facebook Shops allait prochainement débarquer sur la Marketplace et WhatsApp. Le réseau social propose déjà d'intégrer des catalogues de produits dans des conversations WhatsApp, le but ici est que les entreprises puissent également créer des "vitrines" ou un Shops sur le service de messagerie. Pour l'instant, seuls certains pays sont concernés par cette évolution. Quant à l'arrivée de Shops sur Marketplace, seuls les Etats-Unis semblent concernés dans un premier temps.
 



Facebook assure compter 300 millions de visiteurs mensuels sur Shops et recenser plus d'1,2 million de Shops actifs mensuels. En renforçant encore son service, Facebook souhaite renforcer son emprise dans l'e-commerce. Une façon pour lui de garder le plus longtemps possible des utilisateurs sur ses plateformes, et de proposer des services publicitaires. A ce sujet, Mark Zuckerberg a annoncé de nouvelles solutions permettant de proposer "des expériences uniques fondées  sur les préférences d'achat des utilisateurs". Par exemple, une des idées est de rediriger directement le client vers les produits qu'il est le plus susceptible d'acheter.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.