Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Trigo lève 60 millions de dollars pour son supermarché sans caisse, Tesco au capital

Levée de fonds La start-up Trigo a annoncé une nouvelle levée de fonds de 60 millions de dollars pour accélérer le déploiement de son magasin autonome. La pépite de Tel-Aviv a convaincu le distributeur alimentaire Tesco ainsi que l’enseigne israélienne Shufersal.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Trigo lève 60 millions de dollars pour son supermarché sans caisse, Tesco au capital
Trigo lève 60 millions de dollars pour son supermarché sans caisse, Tesco au capital © Trigo

Après AiFi et Cloudpick – 10 millions chacun levés récemment – au tour de Trigo Vision de convaincre les investisseurs de la pérennité des magasins autonomes. La pépite israélienne a annoncé lundi 21 décembre avoir bouclé un tour de table en série B de 60 millions de dollars mené par 83North. Parmi les partenaires financiers, Vertex Ventures Israel, Hetz Ventures, Red Dot Capital Partners, Morrag Investments et le distributeur britannique Tesco.

Une technologie de Vision par ordinateur
Ce nouveau cycle de financement doit permettre à Trigo de faire évoluer son magasin automatisé dans un contexte sanitaire qui a vu l’essor de ce concept, notamment aux Etats-Unis, et étendre la présence de la société à l’échelle mondiale. Il porte par ailleurs le financement total de la start-up à 94 millions de dollars.

Basée à Tel Aviv, en Israël, Trigo a mis au point une technologie de vision par ordinateur qui permet à des clients d’entrer dans un magasin, saisir des articles et payer sans passer par un poste d’encaissement. L’utilisateur paie automatiquement via une application (scannée à l’entrée) et reçoit la facture sur son smartphone à sa sortie.

Un marché en plein essor
En 2019, la start-up a conclu un partenariat avec le distributeur alimentaire britannique Tesco ainsi qu’avec l’enseigne israélienne Shufersal pour le développement de quelque 272 magasins sans caisse.

Un concept qui rappelle évidemment Amazon Go et sa technologie Just Walk Out, lancée en 2018 auprès des employés de la société américaine et qui se développe désormais sur le territoire américain via ses nouveaux concepts de supermarchés comme Amazon Go Grocery et Amazon Fresh. Mais la firme de Seattle n’est pas la seule à croire aux promesses des magasins sans caisse ni personnel qui en temps de pandémie permettent de limiter les interactions sociales, d’exposer le personnel et de réduire le temps d’attente.

Grabango, Zippin, AiFi, Standard Cognition, Cloudpick, AWM et le Français Storelift planchent sur le déploiement de solutions similaires. Carrefour, Auchan et le groupe Casino expérimentent également des magasins autonomes auprès de leurs collaborateurs. En novembre, c’est Mastercard qui a indiqué se positionner sur ce marché par le biais d'un partenariat avec la start-up Accel Robotics, spécialiste de l’encaissement automatique.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.