Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Walmart déploie des robots dans plus de 50 magasins aux Etats-Unis

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs Walmart, le géant américain de la distribution, déploie des robots dans ses rayons. Leur mission : détecter toutes sortes d'anomalies en rayon (produit mal placé, en rupture de stock, erreur de prix, mauvais étiquetage...). Objectif : limiter les manques à gagner provoqués par ces irrégularités.

Walmart déploie des robots dans plus de 50 magasins aux Etats-Unis
Walmart déploie des robots dans plus de 50 magasins aux Etats-Unis © Walmart

Préparez-vous à ce que les robots sortent des entrepôts pour s'aventurer dans les rayons des magasins… Pas pour accueillir ou accompagner les clients, mais pour épauler les équipes de vente. Le géant américain Walmart est en train de déployer des robots inventaires dans plus de 50 de ses magasins aux Etats-Unis, après des tests menés dans l'Arkansas, en Pennsylvanie et en Californie, rapporte l'agence de presse Reuters.

 

Hauts de 60 cm, ces robots sont dotés de caméras et ont pour mission d'analyser les rayons d'un magasin pour détecter toutes sortes d'anomalies (une rupture linéaire, une erreur de prix, un mauvais étiquetage, un produit mal placé, etc.) et alerter les équipes. Un moyen indirect d'augmenter les ventes d'un supermarché en limitant les manques à gagner provoqués par ces irrégularités.

 

50% plus productifs

Selon, Jeremy King, le CTO de Walmart, ces automates seraient 50% plus productifs que leurs homologues humains, peuvent analyser les rayons de manière beaucoup plus précise et trois fois plus rapidement. Il précise que ces robots viendront en supplément des ressources humaines d'un magasin et non pour remplacer des collaborateurs. Le nombre d'employés en surface de vente ne devrait donc pas être affecté.

 

Walmart n'est pas le seul à opter pour ce système automatisé. En France, Leroy Merlin travaille avec l'entreprise MCQ-Scan et l'Ecole polytechnique de Lille pour expérimenter un robot autonome similaire dans le cadre d'un programme du Picom (Pôle de compétitivité des industries du commerce). 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale