Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Waymo (Google) serait à la recherche d'investisseurs extérieurs

Vu ailleurs Waymo serait à la recherche d'investisseurs extérieurs, selon The Information. La filiale d'Alphabet chargée du développement de véhicules autonomes serait disposée à laisser moins de 20% de son capital à des investisseurs tiers et regarderait tout particulièrement du côté des constructeurs automobiles européens.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Waymo serait à la recherche d'investisseurs extérieurs
Waymo (Google) serait à la recherche d'investisseurs extérieurs © Waymo

Waymo, la filiale d'Alphabet (Google) chargée du développement d'un service de robot-taxi, serait à la recherche d'investisseurs extérieurs. Waymo regarderait plus particulièrement du côté des constructeurs automobiles européens comme Volkswagen, croit savoir le site The Information. L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi pourrait aussi être intéressée, en sachant qu'elle pourrait annoncer un partenariat avec Waymo au printemps 2019.

 

Mais si Waymo est à la recherche de fonds, la filiale d'Alphabet ne serait pas prête à céder plus de 20% de son capital à des investisseurs extérieurs, poursuit The Information. Et en réalisant cette opération, Alphabet chercherait à ce que sa filiale soit estimée à une valeur dépassant les 15 milliards de dollars.

 

Waymo va commercialiser certains de ses Lidar

Ce ne serait pas une première pour Alphabet dont les filiales Verily (e-santé) et Makani (énergie éolienne) ont vendus des actions à des investisseurs extérieurs. Waymo, quant à elle, est pour l'instant largement financée par sa maison-mère qui dépenserait au minimum un milliard de dollars chaque année pour le développement d'un service de robot-taxi. Cela pousse très régulièrement les constructeurs à conclure des partenariats, comme l'annonce récente de Daimler et BMW sur le sujet.

 

Ruth Porat, CFO d'Alphabet, aurait encouragé Waymo à réduire ses coûts et devenir plus efficiente, explique The Information. Allant dans ce sens, Waymo a annoncé le 6 mars 2018 vouloir commercialiser ses Lidar baptisés Laser Bear Honeycomb à des sociétés tierces dont l'ambition n'est pas de développer un service de robot-taxi. Ces Lidar pourraient servir dans la robotique, la sécurité ou l'agriculture.

 

Waymo a déjà lancé sa plate-forme commerciale de robot-taxi

Dans le domaine du véhicule autonome, Waymo est un concurrent sérieux qui semble prendre de l'avance sur certains constructeurs automobiles. Preuve de ces avancées, la filiale d'Alphabet cherche actuellement une usine dans la région de Détroit afin d'accélérer l'intégration de ses propres systèmes de guidage pour produire des véhicules autonomes de niveau 4. Et elle a officiellement lancé en décembre dernier Waymo One, sa plate-forme commerciale de robot-taxi à la demande. Pour l'instant, ce service n'est ouvert qu'à un nombre très réduit de personnes et un opérateur est présent dans les véhicules.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media