Microsoft et Google pourraient aider Free à contrôler T-Mobile

Iliad, la maison mère de Free, négocierait avec Microsoft et Google un partenariat financier, révèle le New York Post. Les deux géants pourraient mettre la main à la poche et aider le trublion des télécoms à racheter une partie de l'opérateur américain T-Mobile. Iliad a fait une première offre de rachat qui a été rejetée le 7 août. 

Partager
Microsoft et Google pourraient aider Free à contrôler T-Mobile

Microsoft et Google pourraient aider Iliad, la maison mère de Free, à mettre la main sur l'opérateur américain T-Mobile. Le groupe hexagonal négocierait un partenariat financier avec les deux géants du net, dévoile le New York Post, qui cite des sources proches du dossier. Le quotidien n'est pas en mesure de donner plus de détails sur l'avancée des discussions, les trois entreprises n'ayant pas répondu à ses appels.

une offre à 15 milliards de dollars

Le fondateur de Free Xavier Niel s'était déjà dit "ouvert à des alliances", dans une interview accordée au Wall Street Journal publiée le 2 août.

Si ces négociations aboutissent, la société française pourrait faire une deuxième offre plus élevée pour racheter 57 % des parts de T-Mobile actuellement détenues par Deutsche Telekom. Sa première offre surprise de 15 milliards de dollars a été rejetée le 7 août.

De leur côté, Microsoft et Google ont à plusieurs reprises manifesté leur intérêt pour le réseau mobile. En 2008, Google avait participé à des enchères publiques aux Etats-Unis pour obtenir une licence d'exploitation de la bande de fréquence hertzienne, en vain. Participer avec Iliad au rachat du quatrième opérateur mobile américain leur permettrait de mettre un pied dans le secteur.

Lélia de Matharel

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS