Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cette IPO pourrait valoriser Lyft à 23 milliards de dollars

En levant entre 1,9 et 2,1 milliards de dollars lors de son introduction en bourse, Lyft espère être valorisé aux alentours de 23 milliards de dollars. L'entreprise de VTC prévoit de proposer 30,8 millions d'actions de classe A dès le 29 mars 2019 sur le Nasdaq, selon le document qu'elle a remis au Securities & Exchange Commission (SEC), l'autorité de régulation boursière américaine. Lyft devance ainsi son concurrent Uber qui devrait donner les détails de son IPO en avril.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cette IPO pourrait valoriser Lyft à 23 milliards de dollars
Cette IPO pourrait valoriser Lyft à 23 milliards de dollars © Lyft

Lyft a précisé les modalités de son introduction en Bourse lundi 18 mars 2019. L'entreprise de VTC va devancer son concurrent Uber dans cette course à l'IPO puisqu'elle entend faire ses débuts sur le Nasdaq le 29 mars alors que les détails de l'introduction en bourse d'Uber sont attendus pour avril.

 

Lyft vise une valorisation de 23 milliards de dollars

Dans un avis déposé auprès de l’organisme américain de régulation boursière, le Securities & Exchange Commission (SEC), Lyft explique proposer 30,8 millions d'actions de classe A à un prix unitaire compris entre 62 et 68 dollars. Cela permettra à l'entreprise de VTC de lever entre 1,9 et 2,1 milliards de dollars.

 

Avec de cette introduction en bourse, Lyft pourrait être valorisée à presque 23 milliards de dollars, selon Bloomberg, contre une valorisation de 15,1 milliards de dollars après sa dernière levée de fonds de 600 millions de dollars en juin 2018. Lyft pourrait ainsi réaliser la plus grosse introduction en bourse d'une société de la Tech depuis celle de Snapchat réalisée il y a deux ans. IPO qui avait porté la valorisation de Snapchat Inc. à 24 milliards de dollars. Dans la foulée, d'autres start-up du monde la Tech, comme Postmates ou Slack, pourraient suivre les entreprises de VTC et réaliser des IPO.

 

Diversification et offres de réduction

Lyft, entreprise de VTC fondée en 2012, a préféré s'étendre aux Etats-Unis et y grappiller des parts de marché face à Uber plutôt que de proposer son service dans de nombreux pays. L'entreprise de VTC, qui s'est seulement implantée au Canada (en dehors des Etats-Unis), s'est engagée dans une politique d'offres de réduction plus ou moins agressive afin de gagner des utilisateurs. Une politique gourmande financièrement couplée à une diversification de ses activités.

 

Lyft s'est lancé sur les marchés en ébullition des trottinettes électriques et des vélos en libre-service. A Santa Monica, Lyft a même intégré les transports en commun dans son application. L'entreprise de VTC reste toutefois concentrée sur son cœur de métier, la mobilité des personnes, au contraire d'Uber qui a développé des services de livraison de nourriture (Uber Eats) et de marchandises par camion (Uber Freight).

 

Uber, de son côté, a pâtis d'une mauvaise réputation due à ses ennuis judiciaires, son lancement agressif dans de nouvelles villes et son environnement de travail qui a été jugé comme étant toxique par certains. Tous ces facteurs ont permis à Lyft de revendiquer une part de marché croissante sur le secteur Nord-Américain passant de 15% début 2017 à 39% en décembre 2018.

 

Lyft investi dans les véhicules autonomes

Lyft possède une division Level 5 dont le but est de développer des véhicules autonomes. L'entreprise de VTC aurait notamment déboursé 72 millions de dollars en octobre dernier pour acquérir Blue Vision Labs, une start-up britannique spécialisée dans la cartographie 3D et la réalité augmentée. Surtout, elle conclue de nombreux partenariats dans ce domaine. Partenariats nécessaires puisque les recherches dans le domaine du véhicule autonome sont très coûteuses.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale