Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'infographiste, l'artiste du numérique

L'infographiste, premier professionnel du numérique présenté, est un expert de la palette graphique et un illustrateur numérique. Sous ses coups de souris, les formes deviennent images, vectorielles ou non, prennent du volume... et parfois s'animent.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'infographiste, l'artiste du numérique
L'infographiste, l'artiste du numérique © Florent Robert

Sa mission

L'infographiste est un dessinateur atypique. Son principal outil de travail n'est pas son crayon mais son ordinateur. Il crée et manipule des images numériques.

L'infographiste participe à la réalisation de jeux vidéo et de films d’animation. Il dessine des personnages, des décors à partir d’un scénario, anime ses dessins sur ordinateur, choisit les couleurs, les textures et les mouvements de ces derniers. Il crée les maquettes grâce à la publication assistée par oridnateur (PAO), il transforme ses croquis en contenu numérique.

L'infographiste en 3 chiffres :

Temps d'études : Bac+2 à Bac+5
Salaire en début de carrière : 18 000 à 22 000 euros par an
Salaire en fin de carrière : 30 000 à 36 000 euros par an

 

Pour mener à bien sa mission, l'illustrateur 2D-3D doit être imaginatif, curieux, organisé. Il doit également avoir la fibre artistique. La maîtrise les logiciels spécialisés (Photoshop, Illustrator, Xpress, 3DS Max, Maya) ainsi que les notions d’audiovisuel et des codes visuels (typographie, couleurs, etc.) et l'ensemble des techniques de communication est indispensable.

Le métier d'infographiste peut s’exercer en free-lance, dans des agences de publicités, des studios de création graphique ou de films d'animation, des agences de communications, de agences web ou encore au sein des rédactions de presse.

SA FORMATION

Plusieurs voies s'offrent à ceux qui veulent se lancer dans une carrière d'infographiste. A la suite d'un BTS communication visuelle , industrie graphique ou métiers de l’audiovisuel il est possible d'embrasser la profession.

Avant d'accéder à des formations supérieures, il est recommandé de passer un Baccalauréat S (scientifique) ou STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable).

Ceux qui souhaitent se perfectionner davantage peuvent se diriger vers un Bac +3. Il existe des diplômes universitaires d'arts ou d'activités culturelles et artistiques ou un Diplôme Nationale d'Art et Technique (DNAT).

Enfin, d'autres écoles plus spécialisées forment aussi au métier d'infographiste. Les Gobelins, à Paris, est l'école la plus sélective et la plus prisée, accessible sur dossier immédiatement après le Baccalauréat, elle forme ses infographistes sur 5 ans. Pôle IIID (Roubaix) ou les Arts Déco forment leurs infographistes en 5 ans directement après le Baccalauréat. Supinfocom et Supinfogame à Valenciennes, acueillent, elles, les étudiants en Bac+2 et proposent des diplômes sur 3 ans.

Le métier d’Infographiste connaît une bonne insertion professionnelle, toutefois les débuts sont souvent difficiles puisque soumis au talent des jeunes diplômés.

Ses perspectives de carrière

Après quelques années d'expériences, l'infographiste peut prétendre à un poste de chef de projet, de directeur artistique, de designer ou de concepteur graphiste.

Wassinia Zirar

    Etienne Deroo, infographiste 3D freelance

"Je réalise des contenus 3D, des images ou animations pour différents clients. Je dessine, par exemple, des personnages que je scanne et importe dans un logiciel spécialisé pour leur donner vie. Je peux ainsi créer des personnages de toutes pièces et les mettre en scène dans des films d'animation ou des jeux vidéo. J'ai choisi d'exercer mon métier en indépendant (freelance) pour être plus libre."

 

Eurocopter numérise son écoconception


 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media