Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pour une dizaine de milliards de dollars : Uber, la flambeuse

Elles viennent à peine de sortir leur œuf mais, déjà, elles veulent être plus grosses que le bœuf. Avec cette nouvelle série d’été, pénétrez dans l’univers de ces start-up au succès fou, qui flirtent avec les dix milliards de dollars de valorisation boursière après quelques mois ou années d’existence seulement. Deuxième épisode : le service de location de voitures de tourisme avec chauffeur Uber.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Pour une dizaine de milliards de dollars : Uber, la flambeuse
Pour une dizaine de milliards de dollars : Uber, la flambeuse © Uber

Sur l’autoroute des start-up prometteuses, Uber serait une grosse cylindrée et son moteur ses milliards de dollars de valorisation boursière. Aux côtés des pépites du moment comme Airbnb, Snapchat, Dropbox ou le chinois Xiaomi, le service de location en ligne de voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) fait la course en tête.

une valorisation supérieure à hertz

Début juin, avec une nouvelle levée de fonds de 1,2 milliard de dollars, la start-up de San Francisco non côtée en bourse a dépassé les 17 milliards de valorisation. Ironie de la finance, la valeur de la petite application internet lancée en 2010 a dépassé celle de Hertz, le mastodonte américain de la location de véhicules aux 30 000 employés fondé il y a près de cent ans.

Uber a su séduire un public urbain et connecté avec des tarifs compétitifs et une expérience utilisateur optimale. Les syndicats de taxis des grandes métropoles européennes fulminent ? Les gouvernements se fendent de rapports express pour tenter d’encadrer son activité ? Uber surfe sur les limites des réglementations en vigueur, supprime des offres quand le torchon brûle avec les autorités, réplique en en lançant de nouvelles, multiplie les opérations marketing.

une vision au-delà du service en lui-même

Un opportunisme et un sens du business qui ont appâté les plus puissants fonds d'investissement comme Google Ventures, qui vient encore d'injecter de l'argent frais dans le digital champion.

Fin juillet, la presse américaine rapportait des discussions en cours entre Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, et les dirigeants d’Uber, en vue d’une prise de participation dans la pépite.

Elodie Vallerey

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media