Actualité web & High tech sur Usine Digitale

À Viva Tech, CB imagine le futur du commerce en voiture et en magasin

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le groupement cartes bancaires est présent pour la deuxième année consécutive au salon Viva Technology. Il y a organisé deux concours de start-up autour de la mobilité et du commerce connecté en magasin.

À Viva Tech, CB imagine le futur du commerce en voiture et en magasin
À Viva Tech, CB imagine le futur du commerce en voiture et en magasin © Twitter CartesCB

Le Lab by CB, la cellule d'innovation du groupement cartes bancaires, souffle sa première bougie. Le GIE qui organise le système de paiement par cartes bancaires en France avait profité du salon Viva Technology 2017 pour lancer sa nouvelle structure dédiée à l'open innovation. Cette année, CB remet le couvert avec l'organisation de deux concours de start-up. Le premier sur la mobilité et le second sur le commerce du futur en magasin.

 

Créer de nouveaux parcours pour le commerce "in car"

"Nous avons la certitude que le commerce in car va se développer car il y a une vraie évolution des usages avec la voiture partagée, connectée et plus tard autonome. Les opportunités de consommer dans sa voiture vont se multiplier et l'idée d'un assistant qui aide à consommer à ce moment-là est intéressante car le parcours d'achat en voiture sera forcément différent de celui qu'on a chez soi ou depuis son mobile", expose Ludovic Francesconi, en charge du marketing et de l'innovation de CB.

 

C'est la start-up Ouihop, éditrice d'une application d'autostop urbain, qui a remporté le concours de pitch sur la mobilité. Le Lab by CB a également sélectionné la start-up Phebe, à l'origine d'un boîtier qui mixe assistant virtuel et solution de paiement en voiture, et TravelCar, qui permet de transformer sa voiture en source de revenus lorsqu'elle stationne à l'aéroport.

 

Des chatbots en magasin

Le sans contact décolle

1,2 milliard de transactions en paiement sans contact ont été réalisées en France en 2017, contre 600 000 en 2016. Selon les prévisions du GIE CB, ce volume devrait passer le cap des 2 milliards en 2018. Pour démocratiser cet usage, le groupement vient de lancer un nouveau spot publicitaire autour du geste du paiement sans contact.

 

Dans la catégorie "In store", c'est la start-up Webotit qui monte sur la première marche du podium. Créée il y a un peu plus d'un an, la jeune pousse utilise, entre autres, des algorithmes de traitement du langage naturel et de recommandation pour créer des agents conversationnels. Sa solution de chatbot est notamment utilisée par l'enseigne Parashop. Vient ensuite la start-up britannique Mishipay et sa solution d'encaissement mobile pour supprimer les files d'attente en caisse, puis ShopNgo et son application qui vise à améliorer l'expérience des voyageurs dans les gares et aéroports à travers des promotions.

 

Le Lab by CB s'engage à financer le développement d'une preuve de concept avec le premier lauréat de chacun des deux concours. Ce financement n'est pas figé et peut aller jusqu'à quelques dizaines de milliers d'euros. Pour les quatre autres start-up finalistes, le GIE propose un accompagnement afin de les mettre en relation avec différents industriels partenaires.

 

De précieuses connexions

L'année dernière, c'est la start-up Too Good to go et son application de lutte contre le gaspillage alimentaire qui a remporté le premier prix. CB lui a permis d'entrer en contact avec différentes fédérations de boulangers et de commerçants de bouche. La start-up vient de passer le cap des un million de repas sauvés, avec un rythme de 7000 repas par jour, contre 500 il y a un an.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale