Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La métropole lilloise défend son image de capitale du "shopping Innovation"

Du 20 au 22 octobre prochain, se tient à Lille Grand Palais, le salon VadConext . Cette référence internationale dans le domaine retail, créée en 1996, devrait réunir près de 300 exposants et accueillir plus de 12 000 visiteurs professionnels. Au même moment sera inauguré dans la capitale du Nord le Shopping Innovation Lab. Rien de surprenant à cela : la métropole s’est affichée très tôt comme la capitale de la vente à distance multicanal.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La métropole lilloise défend son image de capitale du shopping Innovation
Le site d'Euratechnologies, à Lille © Velvet - Wikimedia commons

La vente par correspondance (VPC) est née, dans la métropole lilloise, dès les 1920, avec la création de La Redoute et des Trois Suisses. Ces deux groupes ont généré la constitution, autour d’eux, d’un vaste réseau de sous-traitants dans les domaines de l’imprimerie, du marketing, de la publicité, du mailing, de la logistique, et naturellement de l’informatique et des télécoms. Conséquence : le Grand Lille est rapidement devenu "the place to be" pour tous les acteurs de la VPC, puis de la VAD (Vente à distance).

 

Cet avantage, les groupes de la VAD, rejoints par ceux de la Distribution (Auchan, Decathlon, Leroy Merlin, etc…) ont cherché à le conforter en créant, en 2005, le pôle de compétitivité des industries du commerce, le Picom. "En une décennie, nous avons permis l’émergence d’une centaine de projets d’innovations, mobilisant 120 millions d’euros de financement, explique Patrick Brunier, Directeur général du Picom. Aujourd’hui, nous créons, sur le site du cluster numérique d’Euratechnologies, le Shopping Innovation Lab, le Silab. Il s’agit d’une plateforme de mutualisation de ressources de hautes technologies ouverte aux entreprises de la distribution comme aux start-up du numérique. Elle va leur permettre de réaliser et naturellement de montrer des innovations." Le Silab dispose d’un financement de 3,3 millions d’euros, abondés par le Conseil Régional Nord-Pas de Calais, la Communauté Urbaine de Lille Métropole, des entreprises (Auchan, Trois Suisses, Orange…) et, à hauteur de 54%, par le Programme d’Investissement d’Avenir (PIA). Il sera inauguré le 12 octobre prochain par Louis Schweitzer, Commissaire général à l'investissement.

 

Création d'emplois

 

Bien au-delà du Picom (et souvent indépendamment de ce dernier), cet écosystème lillois de la VAD et de la grande distribution a permis l’éclosion de véritables pépites. Telle la société Cylande. Créée en 1986 par Jean-Pierre Paugam, elle est aujourd’hui leader dans les progiciels retail. Elle emploie 350 personnes, dont 250 à Roubaix et génère un chiffre d’affaires de 33 millions d’euros. Les deux grands clusters du digital – Euratechnologies et la Plaine Image, se sont également imposés comme d’incontournables acteurs du e-commerce, en hébergeant de nombreuses start-ups de référence comme Clic2Buy, Fitizzy, Critizr, Phoceis ou encore Click and Walk, Improveeze et BMobile.

 

Le Grand Lille attire aussi des investisseurs étrangers : en avril dernier le groupe informatique canadien CGI a choisi la métropole nordiste pour implanter son "hub international" dédié au commerce et la distribution (300 emplois prévus sur 3 ans). Il a ouvert un showcase pour présenter aux clients les dernières technologies dans le domaine du retail.

 

Autre signe particulièrement symbolique de ce dynamisme : la ville de Roubaix prévoit d’aménager les 40000 mètres carrés de locaux laissés vacants suite à la restructuration de La Redoute pour y installer Bl@nchemaille, un accélérateur de start-up dédiées au e-commerce. A peine créé, ce site s’est déjà trouvé une locomotive : Showroomprivé.com.  Le deuxième plus grand opérateur français des ventes privées en ligne, va ouvrir à Roubaix son troisième "atelier", après ceux de la Plaine Saint Denis et Barcelone. Il va générer la création de 130 emplois d’ici un an. En septembre 2014, Showroomprivé avait déjà confié à Dispeo, la filiale logistique du groupe Trois Suisses International, la préparation et l’expédition de ses 10 millions de colis. Ce contrat va permettre la création de 400 emplois supplémentaires d’ici deux ans sur la vaste plateforme logistique de Dispeo installée à Hem, ville voisine de Roubaix.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale