Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Après la fourchette, le biberon : Slow Control s'affirme comme le spécialiste de la nutrition connectée

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La start-up française Slow Control, qui avait fait sensation il y a deux ans au CES avec sa fourchette connectée, revient avec un biberon. Les premières briques d'une plate-forme dédiée à la nutrition connectée.

Après la fourchette, le biberon : Slow Control s'affirme comme le spécialiste de la nutrition connectée
Après la fourchette, le biberon : Slow Control s'affirme comme le spécialiste de la nutrition connectée © Sylvain Arnulf - L'Usine Digitale

Il y a des succès fulgurants qui peuvent vous paralyser. La start-up Slow Control a bien failli ne pas survivre à l'énorme buzz suscité par la présentation de sa fourchette connectée, au CES 2013. Il a fallu plusieurs mois à la start-up pour se remettre de cet énorme coup de projecteur intervenu bien trop tôt dans son développement, alors que le produit n'était pas encore finalisé et loin d'être commercialisé.

Deux ans plus tard, la fourchette connectée (connue à l'époque sous le nom "Hapi fork", aujourd'hui "10S Fork") est dans les rayons, et Slow Control revient au CES avec un nouveau produit. Entre-temps, l'entreprise a trouvé de nouveaux partenaires, affiné son positionnement et son message. "L'important, ce n'est pas seulement ce que l'on mange, mais comment on mange, martèle Jacques Lépine, le fondateur de Slow Control. Nos produits aident à corriger les mauvaises habitudes alimentaires".

Un "baby glgl" pour bien déglutir

Et autant commencer dès le berceau. Slow Control a donc imaginé un biberon connecté, baptisé Baby GLGL (à prononcer "Baby gleugleu", eh oui, ça surprend). Une source d'information pour les parents et autres nounous. Il permet de connaître la quantité de lait ingérée, le débit, et prévient la formation de bulles d'air et de grumeaux qui perturbent la digestion des tous-petits, les épuisent, et peuvent provoquer des coliques.  Techniquement, ce n'est pas le biberon qui est connecté mais son support, qui peut accueillir des contenants de différentes tailles. Des capteurs intégrés permettent de connaitre le poids et l'angle d'inclinaison du biberon. Ces données sont regroupées et mises en forme dans la même plate-forme logicielle que la fourchette 10S Fork.

Jacques Lépine ne manque pas d'idées pour compléter cette gamme naissante d'objets connectés liés à l'alimentation. Mais cet évangéliste de la "slow nutrition" veut désormais adopter le bon rythme d'innovation pour garder le contrôle. "L'idée, c'est de bâtir une plate-forme complète que pourraient utiliser des coachs et nutritionistes. C'est une vision d'ensemble du bien être liée aux habitudes alimentaires que l'on défend".

Sylvain Arnulf, à Las Vegas

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale