Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Prizm : l'objet connecté qui invente la musique sur mesure

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Au petit déjeuner, en travaillant, en dinant, en soirée... les envies des mélomanes ne sont pas les mêmes. La borne Prizm, qui se connecte aux smartphones d'un côté et aux chaînes hifi de l'autre, le sait. Elle connaît les goûts musicaux des personnes qui l'entourent et choisit le morceau adaptée en fonction du moment de la journée, de l'ampleur de l'assistance et du niveau sonore de son environnement proche. Pour découvrir cet objet connecté d’un nouveau genre, rendez-vous en janvier à Las Vegas : la start-up française Ubithings présentera son bébé au CES.

Prizm : l'objet connecté qui invente la musique sur mesure
Prizm : l'objet connecté qui invente la musique sur mesure © Ubithings

A la sortie du lit, sous la douche, en soirée, les mélomanes passent leur vie en musique. La start-up parisienne Ubithings présentera en janvier 2015 au CES un objet connecté qui pourrait bien changer leur quotidien : avec Prizm, plus besoin d’hésiter sur le morceau ou la playlist que l’on a envie d’écouter. Cette borne, compatible avec la plupart des chaînes hifi et des enceintes, choisit le morceau adapté aux goûts musicaux de son utilisateur, en fonction de l’heure de la journée, du niveau sonore et du nombre de personnes présentes dans la pièce où elle est installée.

Elle se connecte automatiquement aux smartphones et tablettes des personnes présentes dans son environnement proche, via le wifi ou le bluetooth, et une application dédiée. Si un seul mobinaute dans la pièce, Prizm pioche sur Deezer ou Spotify (les deux partenaires d’Ubithings à l’heure actuelle) une chanson dans une des playlists qu’il a constituées.

Cœur ou croix

S'il aime le morceau de jazz manouche sélectionné au moment où il prend son petit déjeuner, il peut appuyer sur la touche cœur de la borne pour le mettre dans ses favoris. Sinon, il lui suffit de presser la croix pour que l’appareil intelligent se souvienne qu’au moment où il croque dans ses tartines, il n'a pas le rythme de Django Reinhardt dans la peau. "Grâce aux algorithmes que nous développons depuis un an et demi, Prizm est capable en quelques jours seulement d’avoir une idée précise des goûts de ses utilisateurs en fonction du contexte", s’enthousiasme Pierre Gochgarian, qui a cofondé et dirige la start-up.

La borne peut détecter le niveau sonore qui l’environne grâce à un sonotone et s’y adapte. Elle sait aussi combiner les intérêts de plusieurs personnes. Si elle détecte dans son environnement direct plusieurs appareils mobiles, elle va croiser les playlist de ces mobinautes pour essayer de leur trouver des points communs, pour diffuser des chansons qui plaisent à tous.

Trouver des partenaires

"Le CES, va avant tout nous permettre de donner de la visibilité à notre produit, espère Pierre Gochgarian. Nous voulons aussi sentir l’attrait que notre produit pourrait exercer sur le marché américain." Le 27 novembre Ubithings a bouclé avec succès une levée de fonds sur le site de financement participatif américain Kickstarter. La start-up fondée en juin 2014 a levé plus de 161 000 dollars, sur un objectif initial de 70 000 dollars.

Ces fonds lui permettront de financer l’industrialisation de la production de Prizm. "Nous souhaitons nouer au CES des partenariats avec des fabricants de matériel high-tech, mais aussi avec des sites de musique en streaming autres que Deezer et Spotify", confie le PDG. Ubithings négocie actuellement avec des entreprises chinoises et taïwanaises pour fabriquer ses bornes, qui devraient être commercialisées à l’été 2015 au tarif de 149 euros.

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale